Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, Ukraine, UE... le cap diplomatique de François Hollande

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Honduras : ces enfants qui fuient leur pays au péril de leurs vies

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Garrigues, historien et spécialiste d'histoire politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • Syrie : 43 casques bleus capturés par un groupe armé dans le Golan

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

  • Kiev assure que des troupes russes sont entrées sur son territoire

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • Cristiano Ronaldo, sacré meilleur joueur européen de l'année

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Brad Pitt et Angelina Jolie se sont mariés dans leur château en France

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • La Française Clarisse Agbegnenou championne du monde de judo

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

EUROPE

Sarkozy et Merkel affichent leur unité sur le dossier grec

Vidéo par Clovis CASALI

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 18/06/2011

Longtemps opposés sur les modalités de l'aide à apporter à la Grèce, la chancelière allemande et le président français ont tous deux insisté sur la nécessité de conjurer rapidement une crise qui menace la stabilité de la zone euro.

La France et l’Allemagne ont annoncé avoir surmonté leurs divergences pour répondre à l’urgence de la situation économique de la Grèce, lourdement endettée et incapable de se refinancer sur les marchés (voir vidéo ci-dessous).

"les grecs étaient devenus presque anti-européens"

"Plus les problèmes de la zone euro seront traités rapidement, mieux ce sera", a déclaré Angela Merkel lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Berlin à l’issue d’une rencontre bilatérale entre la chancelière allemande et le président français, Nicolas Sarkozy.

C’est donc l’urgence qui a dicté le consensus sur une nouvelle aide à la Grèce, alors que le premier plan de 110 milliards d’euros accordée en mai 2010 par l’Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI) tarde à porter ses fruits. Désormais, "la France et l’Allemagne défendent la même position s’agissant des évènements qui touche la Grèce et la zone euro", a déclaré Nicolas Sarkozy.

Quatre principes pour le nouveau plan

Le numéro un français a ensuite expliqué que Paris et Berlin s’étaient mis d’accord sur quatre principes qui devront dicter le nouveau plan. Tout d’abord, les deux capitales considèrent que cette nouvelle aide est "nécessaire". Deuxièmement, les deux pays ont annoncé leur souhait de voir "la troïka regroupant l'UE, le FMI et la Banque centrale européenne [BCE] fixer le montant et les modalités" du plan à l’issue d’une série de "réunions techniques". Troisièmement, toute politique européenne pour la Grèce doit se faire "avec l’accord de la BCE".

Nicolas Sarkozy revient sur l'urgence de la situation

Enfin, et cela a sans doute été le point le plus discuté lors des négociations, le couple franco-allemand a décidé d’impliquer les créanciers privés de la Grèce "sur la base du volontariat". "L’idée de ce dernier principe, c’est de montrer aux banques qu’elles ne récupèreront sans doute pas toutes leurs billes placées en Grèce. Elles doivent commencer à réfléchir si elles choisissent de perdre une partie de leurs investissements ou de le récupérer plus tard", décrypte Sylvain Attal, éditorialiste de FRANCE 24.

Politiquement, Angela Merkel a évolué sur la position défendue par Nicolas Sarkozy et par la BCE. La chancelière allemande préférait en effet voir les créanciers privés de la Grèce mettre la main à la poche plutôt que les Vingt-Sept. Tout comme l’opinion allemande, qui a de plus en plus l’impression de payer pour les "mauvais élèves" de la zone euro.

La dette grecque

Mais le message des Européens est clair : pas question de faire un effort si les Grecs n’adoptent pas les nouvelles mesures d’austérité. Tout en saluant ce qui a été fait jusqu’à présent, Angela Merkel a averti qu’il "serait souhaitable que l’opposition grecque apporte son soutien au Premier ministre", Georges Papandréou. 

A Athènes, les dirigeants débattent actuellement d’un nouveau plan de rigueur qui devrait permettre de trouver 28 milliards d’euros. Le Premier ministre socialiste Georges Panpandréou a nommé ce vendredi un nouveau ministre des Finances, Evangelos Venizelos, pour faire accepter ce plan au Parlement comme dans l’opinion. Il aura aussi pour tâche de répondre exigences de l’UE.


 

Première publication : 17/06/2011

  • GRÈCE

    Le Premier ministre Georges Papandréou nomme son ex-rival aux Finances

    En savoir plus

  • Crise grecque : la faillite de l'euro ?

    En savoir plus

  • GRÈCE

    À Athènes, les manifestants ne veulent pas entendre parler d'austérité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)