Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

Un groupe islamiste revendique l'attentat contre le QG de la police à Abuja

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/06/2011

Le groupe islamiste nigérian Boko Haram a revendiqué l'attentat suicide à la voiture piégée commis ce jeudi à Abuja, la capitale fédérale. La bombe, qui a explosé sur le parking du quartier général de la police, a fait deux morts et des blessés.

AFP - Le groupe islamiste radical nigérian Boko Haram a revendiqué vendredi l'attentat suicide à la voiture piégée commis la veille à Abuja contre le QG de la police fédérale et qui a fait deux morts et des blessés.

"Nous sommes responsables de l'attaque à la bombe contre le quartier général de la police à Abuja perpétré pour montrer notre capacité d'action à tous ceux qui en doutent", indique le mouvement dans un communiqué diffusé dans la nuit.

Le groupe affirme qu'il visait le chef de la police fédérale nigériane.

"C'est dommage que nous n'ayions pas pu atteindre notre but, car notre cible était l'Inspecteur général remplir de la police Hafiz Ringim," indique le groupe radical dans son message rédigé en haoussa et diffusé de façon anonyme dans la ville de Maiduguri, le fief présumé de Boko Haram dans le nord est du Nigeria.

Dans ce texte signé par un certain Abu Zaid, le mouvement explique que le chef de la police avait récemment tenu "des propos irréfléchis affirmant qu'il allait nous écraser en quelques jours".

Quelques minutes avant l'explosion de la voiture piégée, des témoins avaient bien vu entrer dans l'enceinte du QG un convoi transportant un haut responsable de la police.

L'attentat de jeudi - une voiture piégée sur le parking du siège de la police qui a tué le conducteur et un policier - est le dernier en date d'une série qui a visé la capitale fédérale depuis octobre 2010.

Le 30 mai, 18 personnes avaient été tuées par des bombes après l'investiture du président Goodluck Jonathan, dans la banlieue d'Abuja et dans les provinces du Nord, Borno et Bauchi.

Boko Haram se réclame des talibans afghans et a lancé en 2009 une insurrection, qui a été violemment réprimée par une opération militaire faisant des centaines de morts.

Mercredi, Boko Haram avait menacé de lancer des attaques après avoir rompu le dialogue avec le président nouvellement élu.

"Très bientôt, nous allons mener le djihad (guerre sainte)" avait menacé mercredi le groupe dans une lettre manuscrite.

 

Première publication : 17/06/2011

  • NIGERIA

    Le président Goodluck Jonathan prête serment à Abuja

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Huit cents morts depuis l'élection de Goodluck Jonathan

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Le président Jonathan craint une guerre civile et un autre Biafra

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)