Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ottawa: histoire d'une photo

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Toumani Diabaté, le maître de la kora, invité du Journal de l’Afrique

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

FIAC 2014 : l'art contemporain célébré à Paris

En savoir plus

La chronique de l’art de vivre à la française vous propose de découvrir les nouveautés en matière de décoration, de patrimoine, de mode de vie, de gastronomie, d’œnologie et d’architecture. Le samedi à 08h20.

LES ARTS DE VIVRE

LES ARTS DE VIVRE

Dernière modification : 25/07/2011

Le renouveau du marbre

Les designers offrent au marbre une seconde jeunesse. Découvrez comment ce matériau se taille une nouvelle réputation

Du marbre sur les murs, du marbre au sol, au plafond, sur le bar. Le pari était osé, et pourtant, la décoration de ce nouveau restaurant parisien à la mode lui a valu le prix du Fooding 2011. Cette matière ancestrale inspire à nouveau les designers.

"La grande caractéristique, quelque part, c'est de faire venir les gens, la profondeur, la ville, la réverbération sur le marbre. Donc il y a une profondeur qui s'instaure. C'est un peu l'enjeu de cet espace qui était très petit à l'origine et qu'on a essayé d'agrandir virtuellement. " Explique Clément Blanchet, l'architecte du restaurant "Le Dauphin" à Paris.

Un décor minimaliste qui joue sur le rapport entre les matières.

"La combinaison de différents matériaux, le marbre, le miroir et le bois, c'était une combinaison qui nous semblait pérenne pour le lieu et en même temps très froide et très chaleureuse. Il y avait cette ambiguïté qui nous intéressait.'' Explique Clément Blanchet.

Clément Blanchet a utilisé ici du marbre blanc traditionnel qui vient de Carrare, en Italie. Mais aujourd'hui, les marbriers vont chercher des matières partout dans le monde, et ramène des trésors de Madagascar, d'Angola ou du Brésil.

"Il y a des produits qui ont 900 millions d'années. Des galets se sont trouvés enfermés dans un magma.'' Raconte le directeur du MDY, Philippe Ledrans.

Des couleurs, des formes nouvelles, des pièces parfois très rares qui donnent une autre dimension à nos intérieurs.

"Avec les designers, on va bien plus loin, c'est-à-dire qu'ils font des habillages de porte en marbre maintenant, on fait du mobilier avec du marbre. On se rend compte que la diversité de toutes les couleurs fait qu'on offre un panel exceptionnel, et les décorateurs, les clients, les consommateurs viennent en disant : on ne savait pas que la nature était si belle.'' Explique Philippe Ledrans.

La technologie actuelle permet de travailler le marbre de façon extrêmement précise et autorise des formes parfois surprenantes de légèreté. Les designers en raffolent, les artistes contemporains également.

"On a vu quand même durant les 5 dernières années que le marbre a commencé à ne plus être considéré comme un matériel de tradition, un peu revenant au temps de Michel-Ange, au temps des cathédrales, etc... mais plutôt comme un matériel qui est de plus en plus utilisé par des artistes de l'art moderne.'' Constate la directrice de la "White Moon Gallery", Deanna Leontieva.

Cette galerie a ouvert il y a quelques mois. Son ambition : mettre en avant le travail du marbre. L'exposition du moment est signée du célèbre architecte Mario Botta, qui a réalisé une dizaine de vases. Adepte des matières naturelles, le marbre lui rappelle ce qu'il appelle "la terra madre", la terre mère.

"Ce qui m'intéresse dans un certain sens, c'est la profondeur, donc les couches de mémoires qu'il y a à l'intérieur de ce matériel. On retrouve comme une transparence qui nous parle des milliers et des milliers de siècles qu'il y a à l'intérieur. '' Conclut l'architecte Mario Botta.

Le marbre reste une matière luxueuse mais posséder un petit morceau de l'histoire de la Terre dans son intérieur n'a pas de prix.

Adresses :
Le Dauphin
131, avenue Parmentier
75011 Paris
Tel : 01 55 28 78 88

MDY
Place du 8 mai 1945
78000 Versailles
Tel : 01 39 02 06 17
www.marbreriedesyvelines.com

White Moon Gallery
18 rue de Lille
75007 Paris
www.whitemoongallery.com
 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/10/2014 Environnement

Nouveaux jardins d'idées

Le design et l'architecture s'emparent de plus en plus du végétal, un élément vivant aux multiples propriétés.

En savoir plus

11/10/2014 Laïcité

La nouvelle "feel good" attitude

La morosité ambiante n'est pas une fatalité. Certains au contraire ont décidé coûte que coûte de manifester et transmettre leur joie de vivre. Une manière d'accéder à nouveau au...

En savoir plus

04/10/2014 bio

Les nouveaux épiciers de campagne

Les marchands ambulants se multiplient sur les routes de France. Ambassadeurs des produits locaux, ils investissent des zones désertées par les magasins spécialisés.

En savoir plus

27/09/2014 sport

Les sports oubliés dans le vent

Aujourd'hui des sports improbables reviennent sur le devant des terrains de jeu. Oubliées ou parfois issues de l'imaginaire, certaines pratiques inattendues trouvent de nombreux...

En savoir plus

13/09/2014 Gastronomie

Les nouveaux road trip

Antiquités ou flambants neufs, les bus deviennent le cadre d'événements culturels, gastronomiques et festifs. Si on connaissait les bus-discothèques, d’autres, une fois...

En savoir plus