Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

Asie - pacifique

Une caserne de police visée par un attentat kamikaze à Kaboul

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/06/2011

Samedi, une caserne de police située dans le centre de Kaboul a fait l'objet d'une attaque par trois kamikazes. Quatre agents des forces de l'ordre et cinq civils sont morts selon le ministère afghan de l'Intérieur.

REUTERS - Trois kamikazes vêtus d'uniformes militaires ont attaqué samedi un commissariat dans le centre de Kaboul, tuant neuf personnes, ont annoncé les autorités afghanes.

"Dans cette attaque, trois policiers, cinq civils et un agent des services de renseignement ont été tués et deux policiers et 10 civils ont été blessés", écrit le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Il s'agit de la deuxième attaque suicide menée à Kaboul en moins d'un mois. Le 21 mai, un kamikaze avait tué six personnes et en avait blessé 23 autres dans un hôpital militaire pourtant fortement gardé.

L'ONU VEUT DES NÉGOCIATIONS DE PAIX

Le Conseil de sécurité des Nations unies a séparé en deux vendredi la liste des taliban et des membres d'Al Qaïda visés par des sanctions de l'Onu. Cette initiative vise à inciter les taliban à se joindre à des négociations de paix en Afghanistan.

Les taliban ont menacé en mai de multiplier les actions contre les forces militaires étrangères et afghanes ainsi que contre les représentants gouvernementaux.

"L'un des kamikazes s'est fait exploser devant la grille d'entrée pour ouvrir la voie aux autres, un deuxième a été abattu par la police", a dit un porte-parole du ministère de
l'Intérieur.

Le dernier rescapé des assaillants s'est retranché dans un bâtiment du commissariat, où il a résisté pendant environ une heure avant d'être abattu.

Ce commissariat se trouve au coeur de la vieille ville de Kaboul et les rues voisines, qui donnent sur un cours d'eau, sont généralement remplies d'étals et de commerces ambulants.

Première publication : 18/06/2011

  • AFGHANISTAN

    Les États-Unis négocient avec les Taliban

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Deux nouveaux soldats français tués accidentellement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)