Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La guerre spectacle"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Montebourg veut s'attaquer aux professions règlementées

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : l’Allemand Andre Greipel remporte la 6e étape à Reims

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

Afrique

Accusée de la mort de civils dans un raid à Tripoli, l'Otan ouvre une enquête

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/06/2011

À Tripoli, des frappes de l'Otan auraient fait au moins neuf morts, dont cinq membres de la même famille, dans la nuit de samedi à dimanche, selon les autorités libyennes. L'Alliance atlantique a lancé une enquête sur ces allégations.

AFP - L'Otan a ouvert une enquête dimanche sur un bombardement à Tripoli qui, selon le régime libyen, a tué au moins neuf civils, dont cinq membres d'une même famille, après avoir reconnu la veille une bavure contre des forces rebelles dans le pays.

"L'Otan examine cette affaire", a déclaré le porte-parole Mike Bracken. "L'Otan menait des opérations à Tripoli la nuit dernière, procédant à des frappes aériennes contre une cible militaire légitime", a-t-il expliqué. Une autre source au sein de l'Otan avait auparavant précisé que les avions de l'Alliance atlantique avaient bien mené des raids sur Tripoli au cours des dernières 24 heures.


A Tripoli, le porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim, a déclaré à l'AFP que neuf personnes, dont cinq membres d'une même famille, avaient été tuées et dix-huit blessées dans un raid de l'Otan sur un quartier résidentiel de Tripoli, dans la nuit de samedi à dimanche.

"Le bilan s'élève maintenant à neuf martyrs, dont cinq de la même famille, et dix-huit blessés", a déclaré le porte-parole du régime libyen. "Les quatre autres personnes ont été tuées alors qu'elles passaient devant l'habitation au moment du raid", a-t-il précisé.

"L'Otan regrette profondément toute perte de vie civile au cours de cette opération et serait extrêmement désolée si les conclusions de l'enquête sur cet incident révélaient qu'il s'agissait d'une arme de l'Otan", a ajouté le porte-parole. Le porte-parole de l'Otan a souligné dans un communiqué que l'Alliance prenait "au sérieux toutes les informations sur des pertes civiles" et qu'elle "continuerait à examiner les allégations (sur ces pertes) pour déterminer leur authenticité".

Le dernier bilan officiel quotidien publié dimanche par l'Otan sur ses opérations indique qu'un bombardement de l'alliance a frappé samedi un centre de stockage de missiles sol-air à Tripoli, sans préciser quand exactement. Il mentionne aussi des frappes dans la région de Tripoli contre un centre de commandement et de contrôle du régime, deux dépôts de véhicules militaires, deux lanceurs de missiles sol-air, un lance-roquettes et quatre pièces d'artillerie.

Selon les autorités libyennes, un immeuble de deux étages, dans lequel résidaient cinq familles, a été détruit dans la nuit par un bombardement dans le quartier populaire d'Al-Arada, à l'est de Tripoli. Le porte-parole du régime libyen Moussa Ibrahim a accusé l'Alliance atlantique de commettre des "barbaries" en visant "délibérément des civils".

S'il se confirmait que l'Otan est responsable, il s'agirait de sa première bavure à Tripoli depuis le début de ses opérations. L'Alliance atlantique a pris le 31 mars les rênes de l'intervention internationale dans le pays, sous mandat de l'ONU, pour protéger la population civile de Mouammar Kadhafi.

Samedi, elle avait dû reconnaître avoir accidentellement frappé une colonne de véhicules des forces rebelles dans la région de Brega (est) le 16 juin. D'autres incidents du même type étaient déjà survenus dans le passé.

La colonne de véhicules militaires, comprenant des chars, a été identifiée dans une zone où les forces pro-Kadhafi venaient d'intervenir. Il a été considéré en conséquence qu'elle devait "être ciblée par les avions de l'Otan", a expliqué l'Otan.

Depuis le 4 juin, l'Alliance atlantique a recours à des hélicoptères français et britanniques pour mener des frappes plus précises que celles des avions, alors que, selon l'Otan, les forces pro-Kadhafi s'installent dans des zones civiles.

 

Première publication : 19/06/2011

  • Twitter, source de renseignements pour l’OTAN en Libye

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'Otan se dit déterminée à intensifier ses opérations contre le régime de Kadhafi

    En savoir plus

  • LIBYE

    Une nouvelle fois, le colonel Kadhafi défie l'Otan

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)