Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason du système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

TECH 24

Les dernières tendances de la planète hi-tech et l’impact des révolutions numériques sur notre quotidien. Le samedi à 7h45. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 21/06/2011

L'anonymat sur Internet pointé du doigt

Cette semaine dans Tech24, nous nous intéressons à la fausse blogueuse syrienne qui critiquait le régime répressif de Damas. Depuis cette affaire, l’anonymat sur Internet est remis en cause : faut-il croire tout ce qui se dit en ligne ?

Si les aventures de la fausse blogueuse américano-syrienne Amina Arraf ont permis d'attirer l’attention du monde entier sur la violence de la répression en Syrie, la révélation sur la supercherie a agi comme un retour de bâton. Depuis qu'on a découvert que derrière l'auteure de "A Gay Girl in Damascus" ("Une lesbienne à Damas") se cachait en réalité un étudiant américain installé en Écosse, les blogueurs syriens redoutent d’être moins pris au sérieux. Et d'être davantage soumis au contrôle du régime de Damas.

Cependant, les blogs syriens ne doivent pas être ignorés du jour au lendemain : ils constituent dans la très grande majorité des cas une information de première main, essentielle pour ne pas dépendre uniquement de l’information officielle.

De plus en plus de surveillance

En France, comme dans le reste du monde, l’anonymat sur Internet est de plus en plus menacé. Ainsi, le décret du 25 février 2011 oblige les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) à conserver durant un an les adresses IP des internautes, les dates et durées de connexion ainsi que les mots de passe des messageries des utilisateurs. Si la cause avancée est consensuelle (il s’agit de lutter contre la pédopornographie, ou encore le piratage), cette mesure inquiète un nombre croissant d’internautes.

Les internautes tiennent à l’anonymat

Pour se prémunir, un grand nombre d’utilisateurs du Web recourent aux VPN ou aux logiciels Tor, qui permettent de brouiller les pistes du surf.

D’ailleurs, les tutoriels se multiplient sur Internet : c’est le cas pour les VPN.

comme pour le logiciel Tor

Cette protection de la vie privée permet par ailleurs de limiter le ciblage publicitaire.

Notre test de la semaine : Acer Iconia Tab W500

Mais qu’est-ce que l’Iconia Tab W500 ? Une tablette ou un ordinateur ? Les deux ! Le fabricant taïwanais a voulu séduire ceux qui voulaient le plaisir d’une tablette avec le confort d’un ordinateur.

Acer offre avec ce produit un bon processeur, utile pour les jeux vidéo, ainsi que le format 16/9e, pratique pour regarder des films.

Pourtant, à l’usage, l’appareil gagnerait à être plus facile à manier. La tablette pèse en effet 990 grammes, alors que l’iPad 2 pèse un peu plus de 600 grammes, ce qui rend l’Iconia Tab W500 difficile à garder sur ses genoux.

Or si on ajoute le prix du clavier (100 euros) à celui de la tablette (499 euros), on arrive à un prix comparable à celui de l’iPad qui offre accès à un très grand nombre d’applications.

Pour réussir sur les tablettes, Microsoft doit donc augmenter en urgence le nombre des applications disponibles, une étude récente montrant que l’on passe désormais davantage de temps devant des applications que sur Internet depuis son PC.

Notre vidéo de fin

Et puis, nous nous intéressons à une campagne de l’armée britannique qui recommande la discrétion de ses troupes tout comme… de leurs familles. La preuve en images.

Par FRANCE 24

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/11/2017 Médecine

Quoi de neuf, e-docteur ?

La médecine du futur se dessine déjà aujourd'hui. Les États-Unis viennent d'autoriser le premier médicament connecté : un comprimé "intelligent" pour s'assurer que les patients...

En savoir plus

10/11/2017 robotique

Web Summit 2017 : des robots et des hommes

Forte de 60 000 participants, 170 nationalités, plus de 2 000 startups et autant d'investisseurs, le Web Summit a pris d’assaut Lisbonne. Pour sa neuvième édition, cette...

En savoir plus

03/11/2017 Biotechnologies

Soft robotics : bienvenue dans l'ère des robots mous

La robotique change de matière : oubliez le métal, le robot du futur sera mou. La "soft robotics" est en effet le domaine de recherche qui monte : souples, élastiques, les robots...

En savoir plus

27/10/2017 Réseaux sociaux

Techfugees fait bouger les frontières entre les ONG et le monde de la tech

Sur 65 millions de personnes déplacées dans le monde, la moitié a moins de 18 ans. Depuis 2 ans, une communauté mobilise l'écosystème tech à travers le monde pour aider les...

En savoir plus

20/10/2017 Bitcoin

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

Donner à voir les mathématiques, les toucher du doigt, les rendre ludiques. C'est le pari d'Holo-Math, une série de programmes en réalité mixte. L'institut Henri Poincaré...

En savoir plus