Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

Les dernières tendances de la planète hi-tech et l’impact des révolutions numériques sur notre quotidien. Le samedi à 16h15.

TECH 24

TECH 24

Dernière modification : 21/06/2011

L'anonymat sur Internet pointé du doigt

Cette semaine dans Tech24, nous nous intéressons à la fausse blogueuse syrienne qui critiquait le régime répressif de Damas. Depuis cette affaire, l’anonymat sur Internet est remis en cause : faut-il croire tout ce qui se dit en ligne ?

Si les aventures de la fausse blogueuse américano-syrienne Amina Arraf ont permis d'attirer l’attention du monde entier sur la violence de la répression en Syrie, la révélation sur la supercherie a agi comme un retour de bâton. Depuis qu'on a découvert que derrière l'auteure de "A Gay Girl in Damascus" ("Une lesbienne à Damas") se cachait en réalité un étudiant américain installé en Écosse, les blogueurs syriens redoutent d’être moins pris au sérieux. Et d'être davantage soumis au contrôle du régime de Damas.

Cependant, les blogs syriens ne doivent pas être ignorés du jour au lendemain : ils constituent dans la très grande majorité des cas une information de première main, essentielle pour ne pas dépendre uniquement de l’information officielle.

De plus en plus de surveillance

En France, comme dans le reste du monde, l’anonymat sur Internet est de plus en plus menacé. Ainsi, le décret du 25 février 2011 oblige les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) à conserver durant un an les adresses IP des internautes, les dates et durées de connexion ainsi que les mots de passe des messageries des utilisateurs. Si la cause avancée est consensuelle (il s’agit de lutter contre la pédopornographie, ou encore le piratage), cette mesure inquiète un nombre croissant d’internautes.

Les internautes tiennent à l’anonymat

Pour se prémunir, un grand nombre d’utilisateurs du Web recourent aux VPN ou aux logiciels Tor, qui permettent de brouiller les pistes du surf.

D’ailleurs, les tutoriels se multiplient sur Internet : c’est le cas pour les VPN.

comme pour le logiciel Tor

Cette protection de la vie privée permet par ailleurs de limiter le ciblage publicitaire.

Notre test de la semaine : Acer Iconia Tab W500

Mais qu’est-ce que l’Iconia Tab W500 ? Une tablette ou un ordinateur ? Les deux ! Le fabricant taïwanais a voulu séduire ceux qui voulaient le plaisir d’une tablette avec le confort d’un ordinateur.

Acer offre avec ce produit un bon processeur, utile pour les jeux vidéo, ainsi que le format 16/9e, pratique pour regarder des films.

Pourtant, à l’usage, l’appareil gagnerait à être plus facile à manier. La tablette pèse en effet 990 grammes, alors que l’iPad 2 pèse un peu plus de 600 grammes, ce qui rend l’Iconia Tab W500 difficile à garder sur ses genoux.

Or si on ajoute le prix du clavier (100 euros) à celui de la tablette (499 euros), on arrive à un prix comparable à celui de l’iPad qui offre accès à un très grand nombre d’applications.

Pour réussir sur les tablettes, Microsoft doit donc augmenter en urgence le nombre des applications disponibles, une étude récente montrant que l’on passe désormais davantage de temps devant des applications que sur Internet depuis son PC.

Notre vidéo de fin

Et puis, nous nous intéressons à une campagne de l’armée britannique qui recommande la discrétion de ses troupes tout comme… de leurs familles. La preuve en images.

Par FRANCE 24

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/04/2015 Google

Bruxelles contre Google : le bras de fer techno-diplomatique

La Commission européenne accuse Google d'abuser de sa position dominante pour favoriser ses services de recherche, traitement des données personnelles et mobiles au détriment de...

En savoir plus

10/04/2015 Cybercriminalité

Cyberattaques : sommes-nous tous vulnérables ?

Après le piratage de la chaîne TV5 Monde, les cyberattaques changent de dimension. La guerre de tranchée numérique se transforme en "Blitzkrieg" dans la vie réelle....

En savoir plus

03/04/2015 Dailymotion

Web vidéo : la guerre des plateformes

Diffuser une vidéo plus vite qu'un tweet avec Periscope, s'immerger dans la réalité virtuelle avec Oculus ou vivre à 360 degrés avec YouTube : les plateformes dégainent leurs...

En savoir plus

27/03/2015 Technologie

L'Université de la Singularité met le cap sur l'Europe

L’Université de la singularité s'exporte en Europe. Fondée en 2008 par le directeur du développement de Google, Ray Kurzweil et le médecin Peter Diamondis, entre croyance en...

En savoir plus

20/03/2015 sécurité

Loi sur le renseignement : le dilemme entre sécurité et respect des libertés en ligne

Le projet de loi français sur le renseignement pose la question de l'équilibre entre sécurité et respect de la vie privée. Il vise à renforcer les pouvoirs des services de...

En savoir plus