Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Moyen-orient

Égyptiennes et Libanaises en cyber-lutte contre le harcèlement sexuel

©

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 20/06/2011

Attouchements, exhibitionnisme, propositions indécentes et sifflements : des militantes égyptiennes et libanaises disent "stop !" Ce lundi, elles ont mené sur Internet une opération coup de poing pour lutter contre le harcèlement sexuel.

 
Des groupes de militantes associatives et de blogueuses égyptiennes ont lancé ce lundi sur Internet une opération coup de poing visant à lutter contre les sévices sexuelles infligées aux femmes dans leur pays. Baptisée "Journée du 'tweet' et du 'blogging' contre le harcèlement et les violences sexuels", l’opération consiste à encourager les victimes à témoigner et à débattre via les réseaux sociaux Facebook et Twitter.
 
Attouchements, exhibitionnisme, propositions indécentes et sifflements : le harcèlement sexuel constitue un phénomène de société en pleine expansion en Égypte. Comme un symbole, le blog HarassMap, créé par des militantes égyptiennes, à l'origine de la journée du 20 juin, permet aux victimes de harcèlement sexuel d'indiquer, via SMS, l'endroit de leur agression. Dans une étude publiée en 2008 par le Centre égyptien des droits de la femme, plus de 80 % des Égyptiennes interrogées affirment en avoir été victimes. "Ce problème touche toutes les femmes égyptiennes, parfois quotidiennement, dans les lieux publics comme les marchés, les transports publics et dans la rue. Mais également dans les lieux privés tels que les clubs de sport, les écoles et le lieu de travail", soulignait l’étude.
 
"Les femmes sont traitées comme des biens publics"
 
Le débat rencontre un franc succès sur Twitter puisque les témoignages en anglais et en arabe s’accumulent sous le mot-clé (ou "hashtag") #endSH, spécialement dédié à la discussion. "Les officiers de l’armée et de la police égyptienne devraient me protéger des harceleurs dans la rue, et non pas me harceler eux-mêmes", écrit @ghazalairshad. De son côté, @hadearkandil affirme que "la manière de s’habiller ne compte pas. Il y a quelques années, je me faisais harceler alors que je portais le voile. Le phénomène a continué même après avoir décidé de le retirer." Plus loin, @khadigaS affirme "que la pire des choses, à propos du harcèlement sexuel, est que les femmes sont traitées comme des biens publics. [L'homme] humilie et disparaît aussitôt.”
 
Au terme de cette journée, les témoignages seront compilés et publiés sur une page Facebook dédiée à l’opération. Enfin, des débats seront organisés par les différentes associations pour poursuivre la lutte en vue d’obtenir une loi criminalisant le harcèlement sexuel.
 
Cette initiative égyptienne a trouvé un écho au Liban, où des associations libanaises se sont mobilisées pour participer à l’évènement du 20 juin. "Nous participons à cette journée de mobilisation, en coopération avec les activistes égyptiennes, car ce phénomène touche également le Liban", explique à France24.com, Farah Kobeissy, coordinatrice de "The Adventures of Salwa", une association libanaise de lutte contre le harcèlement sexuel.
 
Elle précise cependant que ce militantisme ne s’arrêtera pas à cette journée dédiée aux réseaux sociaux. "Le combat est quotidien sur le terrain. Nous voulons briser le tabou autour de cette question qui empoisonne la vie des femmes. Le premier pas pour résister est d’en parler", conclut-elle.
 

 

Première publication : 20/06/2011

Comments

COMMENTAIRE(S)