Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Amériques

Le Sénat avalise la nomination de Leon Panetta à la tête du Pentagone

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2011

Le Sénat américain a voté, à l'unanimité, la nomination du directeur de la CIA, Leon Panetta (photo), au poste de secrétaire à la Défense. Il remplace le retraité Robert Gates, qui quittera son poste le 30 juin après quatre ans et demi de service.

AFP - Le Sénat américain a confirmé mardi à l'unanimité la nomination de Leon Panetta, actuel directeur de la CIA, comme secrétaire à la Défense en remplacement de Robert Gates qui prend sa retraite.

Les 100 membres du Sénat américain ont approuvé la nomination de M. Panetta âgé bientôt de 73 ans. Ils ont salué son succès la tête de la CIA, notamment pour la traque et l'élimination d'Oussama Ben Laden, abattu par un commando au Pakistan en mai.

Le président Barack Obama avait annoncé cette nomination fin avril.

Leon Panetta avait ensuite été entendu par la commission de la Défense du Sénat en vue de sa confirmation.

Il s'était alors glissé dans les pas de son prédécesseur, tout en se prononçant comme M. Obama, pour un retrait "significatif" d'Afghanistan en juillet à la différence de Robert Gates qui préfère un retrait "modeste" de 3 à 5.000 soldats en juillet.

M. Obama annoncera mercredi son plan pour les premiers retraits de troupes américaines. Ce plan devrait concerner "vraisemblablement" 10.000 hommes, en deux vagues, avant la fin de l'année, selon un responsable américain qui s'exprimait mardi sous couvert d'anonymat.

Il reviendra donc à M. Panetta de gérer ces retraits, ainsi que le reste des opérations en Afghanistan. Les Etats-Unis disposent actuellement de 99.000 soldats en Afghanistan aux côtés de 47.000 hommes de l'Otan, selon le Pentagone.

L'administration prévoit de transférer la responsabilité de la sécurité sur le terrain au gouvernement afghan en 2014.

M. Panetta devra également gérer le dossier libyen et l'intervention des américaine contre le régime du colonel Kadhafi. Selon Washington, les Etats-Unis n'ont qu'un rôle de "soutien" auprès de l'Otan dans les bombardements et autres opérations de renseignement.

En outre, en plein débat au Congrès sur les chiffres record du déficit et de la dette américaines, le rôle de M. Panetta sera aussi de superviser les réductions budgétaires qui devraient être appliquées au Pentagone.

Première publication : 21/06/2011

  • AFGHANISTAN

    Washington confirme avoir des "contacts" avec les Taliban

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le Pentagone annonce des coupes claires pour ralentir les dépenses militaires

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Des coups de feu ont atteint le Pentagone

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)