Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Amériques

Le Sénat avalise la nomination de Leon Panetta à la tête du Pentagone

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2011

Le Sénat américain a voté, à l'unanimité, la nomination du directeur de la CIA, Leon Panetta (photo), au poste de secrétaire à la Défense. Il remplace le retraité Robert Gates, qui quittera son poste le 30 juin après quatre ans et demi de service.

AFP - Le Sénat américain a confirmé mardi à l'unanimité la nomination de Leon Panetta, actuel directeur de la CIA, comme secrétaire à la Défense en remplacement de Robert Gates qui prend sa retraite.

Les 100 membres du Sénat américain ont approuvé la nomination de M. Panetta âgé bientôt de 73 ans. Ils ont salué son succès la tête de la CIA, notamment pour la traque et l'élimination d'Oussama Ben Laden, abattu par un commando au Pakistan en mai.

Le président Barack Obama avait annoncé cette nomination fin avril.

Leon Panetta avait ensuite été entendu par la commission de la Défense du Sénat en vue de sa confirmation.

Il s'était alors glissé dans les pas de son prédécesseur, tout en se prononçant comme M. Obama, pour un retrait "significatif" d'Afghanistan en juillet à la différence de Robert Gates qui préfère un retrait "modeste" de 3 à 5.000 soldats en juillet.

M. Obama annoncera mercredi son plan pour les premiers retraits de troupes américaines. Ce plan devrait concerner "vraisemblablement" 10.000 hommes, en deux vagues, avant la fin de l'année, selon un responsable américain qui s'exprimait mardi sous couvert d'anonymat.

Il reviendra donc à M. Panetta de gérer ces retraits, ainsi que le reste des opérations en Afghanistan. Les Etats-Unis disposent actuellement de 99.000 soldats en Afghanistan aux côtés de 47.000 hommes de l'Otan, selon le Pentagone.

L'administration prévoit de transférer la responsabilité de la sécurité sur le terrain au gouvernement afghan en 2014.

M. Panetta devra également gérer le dossier libyen et l'intervention des américaine contre le régime du colonel Kadhafi. Selon Washington, les Etats-Unis n'ont qu'un rôle de "soutien" auprès de l'Otan dans les bombardements et autres opérations de renseignement.

En outre, en plein débat au Congrès sur les chiffres record du déficit et de la dette américaines, le rôle de M. Panetta sera aussi de superviser les réductions budgétaires qui devraient être appliquées au Pentagone.

Première publication : 21/06/2011

  • AFGHANISTAN

    Washington confirme avoir des "contacts" avec les Taliban

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le Pentagone annonce des coupes claires pour ralentir les dépenses militaires

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Des coups de feu ont atteint le Pentagone

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)