Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Droit d'asile en France : les enjeux de la réforme

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : les négociations de paix au point mort

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : espoir de paix à Brazzaville

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné!"

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

  • Au Nigeria, la ville de Kaduna secouée par deux explosions meurtrières

    En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

Amériques

Le Sénat avalise la nomination de Leon Panetta à la tête du Pentagone

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2011

Le Sénat américain a voté, à l'unanimité, la nomination du directeur de la CIA, Leon Panetta (photo), au poste de secrétaire à la Défense. Il remplace le retraité Robert Gates, qui quittera son poste le 30 juin après quatre ans et demi de service.

AFP - Le Sénat américain a confirmé mardi à l'unanimité la nomination de Leon Panetta, actuel directeur de la CIA, comme secrétaire à la Défense en remplacement de Robert Gates qui prend sa retraite.

Les 100 membres du Sénat américain ont approuvé la nomination de M. Panetta âgé bientôt de 73 ans. Ils ont salué son succès la tête de la CIA, notamment pour la traque et l'élimination d'Oussama Ben Laden, abattu par un commando au Pakistan en mai.

Le président Barack Obama avait annoncé cette nomination fin avril.

Leon Panetta avait ensuite été entendu par la commission de la Défense du Sénat en vue de sa confirmation.

Il s'était alors glissé dans les pas de son prédécesseur, tout en se prononçant comme M. Obama, pour un retrait "significatif" d'Afghanistan en juillet à la différence de Robert Gates qui préfère un retrait "modeste" de 3 à 5.000 soldats en juillet.

M. Obama annoncera mercredi son plan pour les premiers retraits de troupes américaines. Ce plan devrait concerner "vraisemblablement" 10.000 hommes, en deux vagues, avant la fin de l'année, selon un responsable américain qui s'exprimait mardi sous couvert d'anonymat.

Il reviendra donc à M. Panetta de gérer ces retraits, ainsi que le reste des opérations en Afghanistan. Les Etats-Unis disposent actuellement de 99.000 soldats en Afghanistan aux côtés de 47.000 hommes de l'Otan, selon le Pentagone.

L'administration prévoit de transférer la responsabilité de la sécurité sur le terrain au gouvernement afghan en 2014.

M. Panetta devra également gérer le dossier libyen et l'intervention des américaine contre le régime du colonel Kadhafi. Selon Washington, les Etats-Unis n'ont qu'un rôle de "soutien" auprès de l'Otan dans les bombardements et autres opérations de renseignement.

En outre, en plein débat au Congrès sur les chiffres record du déficit et de la dette américaines, le rôle de M. Panetta sera aussi de superviser les réductions budgétaires qui devraient être appliquées au Pentagone.

Première publication : 21/06/2011

  • AFGHANISTAN

    Washington confirme avoir des "contacts" avec les Taliban

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le Pentagone annonce des coupes claires pour ralentir les dépenses militaires

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Des coups de feu ont atteint le Pentagone

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)