Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

6 policiers poursuivis pour homicide involontaire: les habitants de Baltimore exultent

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : A la rencontre de l'homme qui a recueilli les témoignages

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Viols présumés en Centrafrique : des zones d'ombre dans l'affaire

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Séisme au Népal : l'aide humanitaire internationale pressée par le temps

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centrafrique : des soldats français soupçonnés de viols sur des enfants

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : une enquête s'est ouverte à Bangui

En savoir plus

FOCUS

Liban : la prison de Roumieh, un fief pour les jihadistes de l'EI

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"En France, les PME ont du mal à grandir"

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Le pain, une tradition française

En savoir plus

FRANCE

Vladimir Poutine et François Fillon célèbrent la "fraternité d'armes" franco-russe

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2011

Louant les "liens irréversibles" entre Moscou et Paris, les deux Premiers ministres ont inauguré, à Paris, une statue honorant les soldats russes ayant combattu aux côtés de la France lors de la Première Guerre mondiale.

AFP - Vladimir Poutine et François Fillon ont inauguré mardi matin à Paris un monument en mémoire des soldats russes qui ont combattu en France aux côtés des soldats français lors de la Première guerre mondiale, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les deux Premiers ministres ont dévoilé une statue représentant un soldat russe et sa monture, réalisée par le sculpteur russe Vladimir Sourostev et érigée à proximité du pont Alexandre III, côté rive droite de la Seine.

Ce monument de plusieurs mètres de haut honore la mémoire des 20.000 officiers et soldats russes qui sont venus combattre en France entre 1916 et 1918 contre l'Allemagne.

"Ces soldats ont combattu pour leur patrie et pour la France", a rappelé lors de cette inauguration M. Poutine, désireux de faire revivre l'"héritage héroïque" de la Russie.

Exaltant les "liens irréversibles" qui unissent les deux pays, M. Poutine a rappelé que la France et la Russie avaient été alliées lors des deux conflits mondiaux.

"Nous sommes encore ensemble aujourd'hui et cela promet beaucoup de succès", a ajouté le Premier ministre russe.

La "fraternité d'armes" entre les deux pays est "au coeur de l'amitié que se vouent la France et la Russie", a de son côté souligné François Fillon, regrettant que "trop peu de nos concitoyens, aussi bien en France qu'en Russie, connaissent cette épopée".

"Aujourd'hui, ce monument contribue à rendre à ces hommes la place qu'ils méritent dans notre histoire", a conclu M. Fillon, pour qui "ces braves symbolisent notre fraternité d'armes et, au-delà, l'unité retrouvée du continent européen".

Première publication : 21/06/2011

  • ONU

    La France peine à mobiliser le Conseil de sécurité sur le dossier syrien

    En savoir plus

  • SOMMET DU G8

    La Russie s'exprime en faveur d'un départ de Kadhafi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)