Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Parlement iranien bloque la fusion des ministères du Pétrole et de l'Énergie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2011

Le Majlis, dominé par les conservateurs religieux opposés au président Mahmoud Ahmadinejad (photo), a rejeté un projet de loi de la présidence visant à intégrer le ministère du Pétrole à celui de l'Énergie.

AFP - Le Parlement iranien a rejeté un projet du président Mahmoud Ahmadinejad de fusionner le ministère stratégique du Pétrole et celui de l'Energie, a indiqué mardi le site officiel de la chambre.

"La fusion des deux ministères a été annulée et ne figure plus à l'agenda du gouvernement", selon ce site, qui cite Hossein Sobhani-Nia, un responsable au Parlement dominé par les conservateurs religieux qui sont opposés au président Ahmadinejad.

Selon ce parlementaire, la décision a été prise par un sous-comité formé de représentants du gouvernement et du Parlement qui a abouti à "la conclusion que le ministère du Pétrole doit rester indépendant en raison de son importance".

M. Ahmadinejad avait décidé d'intégrer le ministère de Pétrole à celui de l'Energie et la fusion d'autres ministères pour réduire la taille du gouvernement. Il s'était engagé à réduire à 17 le nombre de ses ministères contre 21 jusqu'alors, dans le cadre du 5e plan quinquennal 2010/2015.

Le président iranien et son entourage sont soumis depuis deux mois à de violentes critiques des conservateurs religieux qui leur reprochent notamment de contester l'autorité du Guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei.

Depuis, les attaques contre le camp présidentiel et les décisions de l'exécutif sont quasi-quotidiennes, en dépit de plusieurs appels au calme lancés par l'ayatollah Khamenei qui a demandé à ses partisans de laisser le gouvernement "faire son travail".

Première publication : 21/06/2011

  • IRAN

    Le président Ahmadinejad renonce au ministère du Pétrole

    En savoir plus

  • IRAN

    La présidence et le Parlement s’écharpent pour prendre le contrôle du pétrole

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)