Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les pro-russes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Parlement iranien bloque la fusion des ministères du Pétrole et de l'Énergie

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2011

Le Majlis, dominé par les conservateurs religieux opposés au président Mahmoud Ahmadinejad (photo), a rejeté un projet de loi de la présidence visant à intégrer le ministère du Pétrole à celui de l'Énergie.

AFP - Le Parlement iranien a rejeté un projet du président Mahmoud Ahmadinejad de fusionner le ministère stratégique du Pétrole et celui de l'Energie, a indiqué mardi le site officiel de la chambre.

"La fusion des deux ministères a été annulée et ne figure plus à l'agenda du gouvernement", selon ce site, qui cite Hossein Sobhani-Nia, un responsable au Parlement dominé par les conservateurs religieux qui sont opposés au président Ahmadinejad.

Selon ce parlementaire, la décision a été prise par un sous-comité formé de représentants du gouvernement et du Parlement qui a abouti à "la conclusion que le ministère du Pétrole doit rester indépendant en raison de son importance".

M. Ahmadinejad avait décidé d'intégrer le ministère de Pétrole à celui de l'Energie et la fusion d'autres ministères pour réduire la taille du gouvernement. Il s'était engagé à réduire à 17 le nombre de ses ministères contre 21 jusqu'alors, dans le cadre du 5e plan quinquennal 2010/2015.

Le président iranien et son entourage sont soumis depuis deux mois à de violentes critiques des conservateurs religieux qui leur reprochent notamment de contester l'autorité du Guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei.

Depuis, les attaques contre le camp présidentiel et les décisions de l'exécutif sont quasi-quotidiennes, en dépit de plusieurs appels au calme lancés par l'ayatollah Khamenei qui a demandé à ses partisans de laisser le gouvernement "faire son travail".

Première publication : 21/06/2011

  • IRAN

    Le président Ahmadinejad renonce au ministère du Pétrole

    En savoir plus

  • IRAN

    La présidence et le Parlement s’écharpent pour prendre le contrôle du pétrole

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)