Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Parlement iranien bloque la fusion des ministères du Pétrole et de l'Énergie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2011

Le Majlis, dominé par les conservateurs religieux opposés au président Mahmoud Ahmadinejad (photo), a rejeté un projet de loi de la présidence visant à intégrer le ministère du Pétrole à celui de l'Énergie.

AFP - Le Parlement iranien a rejeté un projet du président Mahmoud Ahmadinejad de fusionner le ministère stratégique du Pétrole et celui de l'Energie, a indiqué mardi le site officiel de la chambre.

"La fusion des deux ministères a été annulée et ne figure plus à l'agenda du gouvernement", selon ce site, qui cite Hossein Sobhani-Nia, un responsable au Parlement dominé par les conservateurs religieux qui sont opposés au président Ahmadinejad.

Selon ce parlementaire, la décision a été prise par un sous-comité formé de représentants du gouvernement et du Parlement qui a abouti à "la conclusion que le ministère du Pétrole doit rester indépendant en raison de son importance".

M. Ahmadinejad avait décidé d'intégrer le ministère de Pétrole à celui de l'Energie et la fusion d'autres ministères pour réduire la taille du gouvernement. Il s'était engagé à réduire à 17 le nombre de ses ministères contre 21 jusqu'alors, dans le cadre du 5e plan quinquennal 2010/2015.

Le président iranien et son entourage sont soumis depuis deux mois à de violentes critiques des conservateurs religieux qui leur reprochent notamment de contester l'autorité du Guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei.

Depuis, les attaques contre le camp présidentiel et les décisions de l'exécutif sont quasi-quotidiennes, en dépit de plusieurs appels au calme lancés par l'ayatollah Khamenei qui a demandé à ses partisans de laisser le gouvernement "faire son travail".

Première publication : 21/06/2011

  • IRAN

    Le président Ahmadinejad renonce au ministère du Pétrole

    En savoir plus

  • IRAN

    La présidence et le Parlement s’écharpent pour prendre le contrôle du pétrole

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)