Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Sports

Serena Williams s'offre Aravane Rezaï et une place pour le deuxième tour

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/06/2011

Après une année passée loin des courts, la cadette des sœurs Williams n'a pu retenir ses larmes à l'issue de sa victoire contre la Française Aravane Rezaï (6-3, 3-6, 6-1). L'Américaine concourt pour un troisième titre à Wimbledon.

AFP - Serena Williams n'a pas pu cacher son émotion mardi sur le Central de Wimbledon, où elle a fondu en larmes après avoir battu la Française Aravane Rezaï 6-3, 3-6, 6-1, lors d'un premier tour qui marque pour elle la fin d'une année de calvaire.

"D'habitude, je ne pleure pas, je ne comprends pas", a dit l'Américaine au public londonien. "Je ne pensais pas que j'allais être aussi émue. Ca m'est tombé dessus à la fin du match. Je ne suis pas une pleureuse, alors je ne sais pas. Je pense que je devais avoir quelque chose dans l'oeil", a-t-elle plaisanté plus tard en conférence de presse.

Après avoir survolé l'édition 2010, ne perdant pas un seul set, l'Américaine avait été stoppée net par une blessure au pied. En déplacement à Munich, elle s'était profondément coupée en marchant sur du verre cassé.

Mais c'est en février dernier que la quadruple championne de Wimbledon a eu "la peur de sa vie", lorsqu'elle a dû être opérée d'urgence à Los Angeles, victime d'une embolie pulmonaire, une maladie potentiellement mortelle.

"Ca a été tellement dur. Une année désastreuse. Etre capable, de jouer, c'est assez merveilleux", a-t-elle dit.

Guérie, la championne a longtemps douté de pouvoir venir défendre son titre. "Je ne m'attendais pas forcément à être ici cette année. Finalement j'ai obtenu un rapport médical favorable, et j'adore Wimbledon", a expliqué l'Américaine, qui n'a repris la compétition que la semaine dernière à Eastbourne.

Pas encore la grande forme

Elle y a déjà montré un niveau plus que correct, passant près de la victoire contre la Russe Vera Zvonareva, la joueuse qu'elle avait dominée l'an passé en finale de Wimbledon.

A voir sa performance contre Rezaï, il est évident que la grande forme n'est pas encore revenue. Déjà solide au service (13 aces), elle a commis un assez grand nombre d'erreurs (18) qui lui ont coûté le deuxième set.

"On voit qu'elle a du mal à se déplacer. Elle est vite essoufflée. Elle est moins rapide qu'avant mais elle est toujours aussi puissante. Et si elle gagne les deux ou trois prochains matches elle peut aller au bout", a estimé son adversaire du jour.

C'était la deuxième fois seulement que Serena cédait une manche lors de son entrée en lice à Wimbledon, mais ce petit accroc n'était pas de nature à gâcher sa joie.

"Ces derniers temps, j'ai été meilleure que ça à l'entraînement. Donc j'ai bon espoir que ça puisse revenir", a-t-elle dit.

N'ayant joué qu'un tournoi depuis l'été dernier, Williams est tombée à la 25e place mondiale, mais ses résultats passés sur gazon lui permettent d'être quand même protégée avec la tête de série N.7.

Elle pourra ainsi poursuivre son rodage au prochain tour contre la Roumaine Simona Halep et ne devrait pas rencontrer de gros obstacle avant son huitième de finale prévisible contre la Française Marion Bartoli.

Est-elle une candidate pour le titre? "Toutes les joueuses qui sont encore dans le tableau le sont", a dit l'Américaine de 29 ans, prenant soin de ne pas répondre non.

Première publication : 21/06/2011

  • TENNIS - WIMBLEDON

    Andy Murray et Rafael Nadal se qualifient pour le deuxième tour

    En savoir plus

  • TENNIS

    Rafael Nadal et les trois "fantastiques" à l'assaut de Wimbledon

    En savoir plus

  • TENNIS - WIMBLEDON

    Les auteurs du match le plus long de l'histoire se retrouveront au premier tour

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)