Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigéria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Bras de fer entre Washington et Téhéran autour d’un ambassadeur

En savoir plus

SUR LE NET

San Francisco : une nouvelle agression liée aux Google Glass

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Cuisine durable

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Déficit public : la France tiendra-t-elle ses engagements?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Valls : opération séduction

En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

  • Réforme des régions : la Bourgogne et la Franche-Comté sur la voie de la fusion

    En savoir plus

  • Reportage : à Horlivka, les insurgés s'emparent des bâtiments officiels

    En savoir plus

  • Un an après les attentats, Boston rend hommage à ses victimes

    En savoir plus

  • L'incendie de Valparaiso pourrait encore durer plusieurs jours

    En savoir plus

  • Hillsborough : 25 ans après, Liverpool demande toujours justice pour les victimes

    En savoir plus

  • Amnesty International accuse l'Algérie de violer les droits de l'Homme

    En savoir plus

  • Obama à Poutine : les insurgés de l’est de l’Ukraine doivent poser les armes

    En savoir plus

  • Michel Foucher : "Dans l'Est, les gens se sentent ukrainiens"

    En savoir plus

  • La France place l'économie au cœur de sa diplomatie

    En savoir plus

FRANCE

E.coli : la société Spanghero retire de la vente des lots de viande suspects

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/06/2011

La société agroalimentaire française Spanghero a retiré de la vente plusieurs lots de steaks hachés, boulettes et viande hachée qui pourraient être contaminés par la bactérie E.coli. Les résultats des analyses sont en cours de validation.

AFP - La société Maison Spanghero a annoncé mercredi le retrait de la vente de steaks hachés, en raison d'une suspicion de contamination par la bactérie E.Coli, en cours de confirmation.
              

Comment se transmet la bactérie ?

La bactérie Escherichia coli, dite E.coli, se transmet par les aliments non-lavés, non-cuits ou non-pasteurisés (légumes non-lavés et non-épluchés, viandes crues, fromages au lait cru). Une cuisson à plus de 70°C tue la bactérie. Elle se transmet également par l'eau et les matières fécales.

A priori, dans le cas de cette épidémie de bactérie E.coli de sérotype 0104, localisée dans le nord de l'Allemagne, les scientifiques excluent une transmission d'homme à homme : l'épidémie serait d'une toute autre ampleur.

Les personnes infectées par la bactérie présentent des hémorragies du système digestif, et, dans les cas les plus graves, développent des troubles rénaux (syndrome hémolytique et urémique, SHU) et des séquelles neurologiques graves qui peuvent entraîner la mort.

Lundi, l'European Center for Disease Prevention and Control dénombrait en Europe 1672 personnes qui souffrent de diarrhées sanglantes dues à l'E.coli, dont 1601 habitent l'Allemagne ; 661 cas de SHU ont été signalés, dont 630 en Allemagne (voir les stastistiques ici).

"La société Spanghero, dans le cadre de ses auto-contrôles, a détecté un résultat d'analyse non conforme (suspicion de contamination E. Coli, potentiellement pathogène), dans un lot de fabrication de steaks hachés frais", indique un communiqué, qui précise que ce résultat "est en cours de confirmation par le Laboratoire national de référence".
              
Les produits fabriqués à partir de ce lot doivent être immédiatement retirés des rayons, a indiqué la société, qui précise que la mesure concerne aussi  "tous les lots fabriqués le même jour, ou à partir des mêmes matières premières".
              
Les produits concernés sont des steaks, des boulettes et de la viande hachée vendus sous les marques "Maison Spanghero", "Steak Country" et "Bien Vu", avec des dates limites de consommation jusqu'au 24 juin.
              
Un numéro vert a été mis à disposition des consommateurs (0-800-000-158).
              
Les produits concernés sont distribués en grande surface (Intermarché, Leclerc, Le Mutant, Lidl, Magasins U...), et dans des magasins indépendants, surtout dans le sud et le sud-ouest de la France, ainsi qu'en Corse.
              
Crée en 1970 à Castelnaudary (Aude) par les rugbymen Claude et Laurent Spanghero, la société Spanghero est spécialisée dans les conserves de cassoulet et dans la viande fraîche transformée.

Première publication : 22/06/2011

  • SANTÉ

    E.coli : les steaks hachés SEB à l'origine de la contamination dans le nord de la France

    En savoir plus

  • FRANCE

    E.coli : sept enfants hospitalisés après avoir mangé de la viande contaminée

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Des traces d'E.coli ont été relevées sur un sachet de graines germées

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)