Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Ahmed Abba condamné à 10 ans de prison

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Présidentielle 2017 : le soutien à Emmanuel Macron divise

En savoir plus

FOCUS

Kenya : quand la sécheresse entraîne la violence

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Un an après, A'salfo rend hommage à Papa Wemba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Battre le FN ne suffit pas"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Pen - Macron : deux programmes économiques que tout oppose

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Présidentielle : le choc de deux France"

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un an après les attentats, une Belgique meurtrie

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

La Belgique, au cœur de l’Europe sans états d’âme?

En savoir plus

FRANCE

Intoxication alimentaire supposée pour une cinquantaine d'enfants

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/06/2011

Huit enfants ont été hospitalisés à Lille, dans le Nord de la France, suite à des maux de ventre et des vomissements. Le 16 juin, six enfants avaient été contaminés par la bactérie E.coli dans la même ville.

AFP - Une cinquantaine d'enfants souffraient jeudi de maux de ventre et de tête, et pour certains de vomissements, après une possible intoxication alimentaire dans une cantine scolaire du Nord, selon la préfecture.

"Une cinquantaine d'enfants scolarisés à Auberchicourt souffrent de douleurs abdominales et de vomissements", a indiqué la préfecture, selon laquelle certains ont été hospitalisés. La préfecture a précisé toutefois que "les investigations se poursuivent afin d'en définir la cause".

"Il y a des malaises et quelques petits vomissements, il est difficile d'avoir un avis", a déclaré à l'AFP Patrick Goldstein, responsable du Samu qui a pris en charge les écoliers.

"Il n'y a rien qui nous inquiète", a-t-il ajouté, avant de souligner qu'"il y a plein de petits virus qui traînent en ce moment".

Deux enfants ont été emmenés à l'hôpital de Douai et cinq à celui de Valenciennes, pour effectuer des "visites de contrôle", selon Patrick Goldstein.

Il s'agit de quatre enfants de l'école Louise-Michel et trois enfants de l'école Pierre-Gilles-de-Gennes, selon Vincent Logeon, inspecteur de circonscription et adjoint de l'inspecteur d'académie.

Si tous les enfants concernés ont mangé à la cantine, aucun des élèves de maternelle -qui ont mangé le même menu, mais avant les autres- n'aurait été touché par ces symptômes.

Le personnel de restauration, qui a également mangé le même menu, n'aurait pas souffert non plus de problèmes quelconques.

 

 

Première publication : 23/06/2011

  • FRANCE

    E.coli : la société Spanghero retire de la vente des lots de viande suspects

    En savoir plus

  • SANTÉ

    E.coli : les steaks hachés SEB à l'origine de la contamination dans le nord de la France

    En savoir plus

  • FRANCE

    Viande contaminée : l'état des enfants hospitalisés "stable" ou en amélioration

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)