Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • Le vol AH 5017 aurait disparu au-dessus du Nord-Mali avec de nombreux Français à bord

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien sans heurts

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Accident d'avion à Taïwan : au moins 45 morts, dont deux Françaises

    En savoir plus

Amériques

L'armée inquiète après l'annonce d'Obama sur le retrait d'Afghanistan

Vidéo par Margaux CHOURAQUI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/06/2011

Le chef d'état-major américain, l'amiral Mike Mullen, a fait part de ses inquiétudes concernant le calendrier de retrait d'Afghanistan qu'il juge plus rapide que prévu. Une nouvelle stratégie qui, selon lui, n'est pas sans risque.

REUTERS - L'amiral Mike Mullen, chef d'état-major interarmes de l'armée américaine, juge que le retrait plus rapide que prévu des forces américaines d'Afghanistan comporte davantage de risques qu'il n'était au départ prêt à accepter.
 
Il devait le dire jeudi au Congrès, tout en soutenant la décision du président Barack Obama, annoncée mercredi.
 

L'Afghanistan est-il prêt pour le retrait américain ?

"Je préfèrerais ne pas entrer dans les détails de l'avis que j'ai donné en privé à propos de ces décisions. Ainsi que je l'ai dit, je les soutiens", devait dire Mike Mullen lors d'une audition qui devait s'ouvrir en milieu de journée.
 
"Ce que je peux vous dire, c'est que les décisions du président sont plus énergiques et impliquent davantage de risques que ce que j'étais au départ prêt à accepter".
 
Par ailleurs, dans des propos préparés pour son intervention devant la commission des services armés de la Chambre des représentants, la sous-secrétaire à la Défense, Michele Flourny, a assuré que la décision du président Obama de retirer plus de 30.000 hommes d'Afghanistan d'ici la fin de l'été 2012 ne relève pas du "sauve qui peut".
 
"Cette annonce ne marque en aucun cas un changement dans la politique ou la stratégie de l'Amérique en Afghanistan", a-t-elle dit. Elle a noté qu'après le retrait de 30.000 hommes, il en resterait encore 68.000 en Afghanistan. "A l'évidence, il ne s'agit pas d'un 'sauve qui peut' qui compromettrait nos gains en matière de sécurité".
 

Première publication : 23/06/2011

  • AFGHANISTAN

    Les Taliban relativisent l'annonce du retrait américain

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    L'ouverture de négociations avec les Taliban ne fait pas l'unanimité au sein de la population

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)