Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Moyen-orient

La Syrie masse des chars à la frontière turque

Vidéo par Jonathan WALSH

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/06/2011

Des tanks et des soldats de l'armée syrienne sont arrivés aux abords de la frontière turque où sont massés des milliers de réfugiés syriens fuyant la répression du régime. Ces manœuvres interviennent alors que la ton monte entre Damas et Ankara.

AFP - Des chars et des soldats syriens sont arrivés jeudi aux abords de la frontière turque, où sont massés des milliers de déplacés fuyant la répression, ont affirmé des témoins turcs et un militant des droits de l'Homme sur place.

Des centaines de soldats appuyés par des chars ont pénétré le matin dans le village de Khirbet al-Joz (nord-ouest), à moins d'un kilomètre de la frontière syro-turque, a indiqué ce militant contacté au téléphone par l'AFP depuis Nicosie.

À la frontière avec la Turquie
Des tanks s'approchent de Khirbet al-Joz, près de la frontière turque (Crédit photo : DR / France 24).

Un habitant du village turc de Güveççi, mitoyen de la frontière, a indiqué avoir vu passer vers 06H00 (03H00GMT) plusieurs chars et des soldats sur la colline où est situé le village.

Un drapeau turc qui avait été dressé quelques jours plus tôt sur un bâtiment au flanc de cette colline par les déplacés, en signe de gratitude à la Turquie, qui accueille déjà des milliers de réfugiés syriens, a été remplacé par un drapeau syrien, a constaté un journaliste de l'AFP.

Aux abords de la petite garnison de Güveççi, les gendarmes turcs ont disposé des sacs de sable et installé des jumelles de précision sur trépieds, a également observé l'AFP.

Cinq minibus ont par ailleurs été dépêchés par la Turquie près de la frontière et l'AFP a assisté à l'évacuation d'une dizaine de déplacés qui ont franchi la ligne de démarcation.

Les gendarmes turcs ont également déployé un drapeau turc géant au sommet d'une colline surplombant Güveççi.

Interrogé au téléphone par l'AFP, un contrebandier turc en contact téléphonique avec des proches côté syrien a indiqué que les blindés syriens étaient en attente à Khirbet al-Joz, mais que des unités de policiers en civils avaient commencé à investir les fermes en contrebas du village, à environ 500 mètres de la frontière.

Des milliers de déplacés syriens se sont regroupés par "villages" de plusieurs centaines de personnes sur une étroite bande de terre de quelques centaines de mètres de large et plusieurs kilomètres de long.

Ils hésitaient jusque là à franchir la frontière de crainte de ne plus pouvoir regagner leurs foyers.

Les déplacés disent avoir reçu des assurances des autorités turques qu'ils pourraient passer la frontière - délimitée par une simple ligne de barbelés - en cas de danger.

Mardi, des tirs d'armes légères et des explosions avaient été entendus depuis Güveççi, qui semblaient provenir des alentours de Khirbet al-Joz.

Dimanche soir, deux Syriens avaient été blessés par balles sur l'autre versant de cette colline, selon des sources locales et l'agence de presse Anatolie. Ils sont ensuite passés en Turquie où ils ont été hospitalisés.

La gendarmerie turque prend en charge les déplacés qui souhaitent trouver refuge en Turquie, orientant les valides vers un des cinq camps érigés par le Croissant-Rouge --ils accueillent déjà 10.200 Syriens-- et les blessés vers un des hôpitaux d'Antakya, la ville la plus proche.

 

Première publication : 23/06/2011

  • REPORTAGE

    Le discours d'Al-Assad provoque colère et inquiétude chez les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • SYRIE

    Damas accuse l'Union européenne de vouloir "semer le chaos"

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'opposition appelle à poursuivre la mobilisation contre le régime

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)