Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

Afrique

Des stars du football libyen rejoignent le camp des insurgés

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/06/2011

Nouvelles défections chez les pro-Kadhafi. Dix-sept footballeurs libyens, dont quatre joueurs de la sélection nationale, ont annoncé dans un entretien accordé à la BBC leur ralliement à l'insurrection.

AFP - Dix-sept figures du football libyen ont annoncé leur ralliement aux rebelles, dans un entretien accordé dans la nuit de vendredi à samedi à la BBC depuis Jadu, dans l'ouest de la Libye, un secteur tenu par les opposants au régime du colonel Kadhafi.

Kadhafi "n'a rien fait pour la Libye", a expliqué le gardien de but de l'équipe nationale Juma Gtat, l'un des 17 membres du groupe à avoir fait défection, parmi lesquels figurent trois autres joueurs de son équipe.

"Regardez, il n'y a pas d'infrastructure correcte (...), il n'y a pas de système de santé (...) C'est à cause du mauvais régime que nous avons depuis 42 ans", a poursuivi le gardien de but.

"Je lui dis (au colonel Kadhafi): laissez nous, laissez le peuple libyen profiter de la vie dans une nouvelle Libye, une Libye de liberté", a-t-il ajouté.

Juma Gtat et l'entraîneur du grand club de Tripoli al-Ahly, Abdel ben Issa, ont fait état de ces défections au cours d'un entretien accordé en présence d'autres joueurs, tard dans la nuit de samedi à dimanche dans un hôtel de Jadu, dans l'ouest de la Libye, un secteur aux mains des rebelles.

Ben Issa a souligné pour sa part qu'il avait choisi de rejoindre la rébellion "pour envoyer le message que la Libye devait être unie et libre".

"J'espère me réveiller un matin et découvrir que Kadhafi est parti", a-t-il déclaré.

Dans un pays où le football est très prisé, les défections de ces sportifs constituent un nouveau camouflet pour le colonel Kadhafi, après celles de militaires et de ministres de haut rang survenues depuis le début du soulèvement il y a plus de quatre mois contre son régime.


 

Première publication : 25/06/2011

  • LIBYE

    Huit officiers libyens rallient le camp des insurgés

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le clan Kadhafi estime être en mesure de "vaincre" l'insurrection

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le Conseil de transition libyen, une autorité qui peine à convaincre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)