Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon Blatter

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

Afrique

Des stars du football libyen rejoignent le camp des insurgés

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/06/2011

Nouvelles défections chez les pro-Kadhafi. Dix-sept footballeurs libyens, dont quatre joueurs de la sélection nationale, ont annoncé dans un entretien accordé à la BBC leur ralliement à l'insurrection.

AFP - Dix-sept figures du football libyen ont annoncé leur ralliement aux rebelles, dans un entretien accordé dans la nuit de vendredi à samedi à la BBC depuis Jadu, dans l'ouest de la Libye, un secteur tenu par les opposants au régime du colonel Kadhafi.

Kadhafi "n'a rien fait pour la Libye", a expliqué le gardien de but de l'équipe nationale Juma Gtat, l'un des 17 membres du groupe à avoir fait défection, parmi lesquels figurent trois autres joueurs de son équipe.

"Regardez, il n'y a pas d'infrastructure correcte (...), il n'y a pas de système de santé (...) C'est à cause du mauvais régime que nous avons depuis 42 ans", a poursuivi le gardien de but.

"Je lui dis (au colonel Kadhafi): laissez nous, laissez le peuple libyen profiter de la vie dans une nouvelle Libye, une Libye de liberté", a-t-il ajouté.

Juma Gtat et l'entraîneur du grand club de Tripoli al-Ahly, Abdel ben Issa, ont fait état de ces défections au cours d'un entretien accordé en présence d'autres joueurs, tard dans la nuit de samedi à dimanche dans un hôtel de Jadu, dans l'ouest de la Libye, un secteur aux mains des rebelles.

Ben Issa a souligné pour sa part qu'il avait choisi de rejoindre la rébellion "pour envoyer le message que la Libye devait être unie et libre".

"J'espère me réveiller un matin et découvrir que Kadhafi est parti", a-t-il déclaré.

Dans un pays où le football est très prisé, les défections de ces sportifs constituent un nouveau camouflet pour le colonel Kadhafi, après celles de militaires et de ministres de haut rang survenues depuis le début du soulèvement il y a plus de quatre mois contre son régime.


 

Première publication : 25/06/2011

  • LIBYE

    Huit officiers libyens rallient le camp des insurgés

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le clan Kadhafi estime être en mesure de "vaincre" l'insurrection

    En savoir plus

  • LIBYE

    Le Conseil de transition libyen, une autorité qui peine à convaincre

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)