Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

Afrique

L'Otan nie avoir tué une quinzaine de civils lors d'un raid à Brega

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/06/2011

Accusée d'une nouvelle bavure par les médias d'État libyens, l'Otan assure avoir frappé des sites militaires à Brega et n'avoir aucune information concernant des pertes civiles. Plusieurs explosions ont eu lieu à Tripoli en pleine journée ce samedi.

REUTERS - Des frappes de l'Otan ont touché un site utilisé par l'armée de Kadhafi pour entreposer des véhicules et du matériel militaire à Brega, a annoncé samedi l'Alliance Atlantique, et ce bombardement aurait causé la mort de 15 civils selon les médias d'Etat.

L'attaque perpétrée vendredi soir était la seconde en quelques heures dans la ville côtière, située à 200 km au sud-ouest de Benghazi, fief de la rébellion, dans la partie orientale du pays.

La télévision d'Etat libyenne a annoncé qu'une boulangerie et un restaurant avaient été touchés par le bombardement, causant la mort de 15 personnes et en blessant 20 autres. L'agence de presse officielle Jana a également rapporté qu'une autre frappe touchant la même zone avait provoqué la mort de cinq civils un peu plus tôt vendredi.

L'Alliance Atlantique n'a pas confirmé l'information. "Nous n'avons aucune indication de victimes civiles dues à ces frappes", a confié un responsable de l'Otan. "Ce que nous savons, c'est que les immeubles touchés étaient occupés et utilisés par les forces pro-Kadhafi pour attaquer les civils aux alentours d'Ajdabiah. A l'inverse des troupes pro-Kadhafi, nous faisons tout pour éviter de toucher les populations civiles", a-t-il indiqué.

Ajdabiah est située à moins d'une centaine de kilomètres au nord-est de Brega.

L'Otan a reconnu dimanche pour la première fois qu'un de ses raids aériens avait fait des victimes civiles à Tripoli, ce qui a exacerbé des divergences entre Etats membres.

Explosions à Tripoli en pleine journée

A Tripoli, un correspondant de Reuters a entendu quatre explosions dans la capitale libyenne, survolée samedi à deux reprises par des avions de l'Otan. Les explosions semblaient venir de Tadjoura, dans la banlieue Est de la ville. Plusieurs explosions avaient déjà ébranlé Tripoli vendredi soir.

Quatre joueurs de la sélection nationale libyenne de football et de 13 autres figures du football, sont passés dans le camp de la rébellion, selon la BBC. Djouma Gtat, gardien de l'équipe nationale, et Adel ben Issa, entraîneur de l'équipe d'Al Ahly, principal club de Tripoli, ont annoncé leur défection dans les monts du Djebel Nefoussa acquis aux rebelles dans l'Ouest.


 


 

Première publication : 25/06/2011

  • LIBYE

    Des stars du football libyen rejoignent le camp des insurgés

    En savoir plus

  • LIBYE

    Les États membres de l'Otan rattrapés par la bataille de l'opinion

    En savoir plus

  • INTERVIEW

    En Libye, "la Chine veut améliorer son image auprès des pays occidentaux"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)