Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

Amériques

Caracas dément les rumeurs sur l'état de santé "critique" de Chavez

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/06/2011

L'absence de rapports médicaux sur l'état de santé du président vénézuélien, hospitalisé depuis le 10 juin, alimente les rumeurs. Un journal américain affirme qu'il serait dans un "état critique". Ce qu'a démenti le gouvernement de Caracas.

AFP - Le président vénézuélien Hugo Chavez, opéré à Cuba le 10 juin dernier, se trouve dans "un état critique" a affirmé samedi le journal de Miami en langue espagnole El Nuevo Herald, aussitôt démenti par le gouvernement de Caracas.

Le président Chavez est "dans un état critique. Il n'est pas à l'article de la mort, mais dans un état critique et, de fait, compliqué", a indiqué le quotidien de Miami citant des sources du renseignement américain non identifiées.

"La droite nationale et internationale est comme folle, et se frotte les mains (...) en parlant même de la mort du président", a répliqué le vice-président vénézuélien Elias Jaua. "Nous avons Chavez pour longtemps", a-t-il ajouté.

"Le président Chavez se remet bien de son opération. Que les ennemis cessent de rêver", a écrit pour sa part le secrétaire d'Etat pour l'Europe, Temir Porras, sur son compte Twitter.

"Ne vous faites pas l'écho de ce que dit la canaille. Le commandant est en train de se remettre", a renchéri le ministre de l'information, Andrés Izarra.

Chavez, 56 ans, a dû être opéré d'urgence à La Havane où il se trouvait en visite officielle, officiellement d'un abcès pelvien, du à une accumulation de pus dans la région inférieure de l'abdomen.

Pour l'instant, aucun rapport médical n'a évoqué le degré de gravité de l'opération.

L'absence d'informations officielles et le silence de Chavez, en général omniprésent dans les médias, ont alimenté les rumeurs sur son état de santé.

Vendredi le président vénézuélien a repris son activité sur Twitter, interrompue depuis le 4 juin, pour envoyer ses félicitations aux militaires de son pays à l'occasion du jour des forces armées, sans faire mention de son état de santé ni de son retour au Venezuela.

Samedi il a annoncé par la même voie que sa fille cadette et ses trois petits-enfants lui avaient rendu visite, mais sans rien dire non plus sur sa santé.

Sur la toile, plusieurs rumeurs circulaient, certaines évoquant une maladie en phase terminale ou une opération de chirurgie esthétique, d'autres un subterfuge du président pour renforcer son aura avant la présidentielle de 2012, au cours de laquelle il briguera un nouveau mandat.

Première publication : 26/06/2011

  • Nationalisations : le syndrome Chavez

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Le Parlement permet à Hugo Chavez de gouverner par décret pour 18 mois

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES VÉNÉZUÉLIENNES

    Malgré une percée de l'opposition, le parti de Chavez garde le pouvoir au Parlement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)