Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Frileuses, les entreprises amassent un pactole record au lieu d'investir

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

Afrique

Une vingtaine de morts après une attaque d'islamistes présumés

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/06/2011

L'attaque d'un bar dimanche soir dans la ville de Maiduguri, au nord-est du Nigeria, attribuée à des membres présumés du groupe islamiste extrémiste Boko Haram, a fait au moins 25 morts et une trentaine de blessés.

AFP - Au moins 25 personnes ont été tuées dimanche au Nigeria dans une attaque contre un bar de Maiduguri (nord), attribuée à des islamistes qui ont jeté des explosifs et tiré des coups de feu contre l'établissement, a-t-on appris auprès des forces de sécurité et de témoins.
              
Deux hommes à moto, membres présumés du groupe islamiste extrémiste Boko Haram, lancé des bombes et tiré à plusieurs reprises sur un bar très fréquenté de Dala Kabompi, dans la banlieue de Maiduguri, la capitale de l'Etat de Borno (nord-est), selon des sources policières et militaires qui ont demandé à rester anonymes.
              
Une trentaine de consommateurs ont également été grièvement blessés, selon un responsable policier. Les agresseurs ont profité de la confusion pour prendre la fuite, a ajouté le policier, joint au téléphone.
              
"Il est difficile de donner un bilan précis (des morts), mais cela ne peut pas être moins de deux dizaines", a déclaré un officier de l'armée à Maiduguri. "Tout indique que les agresseurs savaient que les gens se réunissaient les soirées de week-end pour boire dans ce quartier", a ajouté le militaire.
              
Un petit commerçant de rue qui se trouvait à proximité, Emmanuel Okon, a estimé que le bilan pourrait être plus lourd. "J'ai seulement entendu une forte explosion, suivie de tirs sporadiques, il y a eu de la fumée et des gens qui criaient et couraient dans toutes les directions", a-t-il témoigné.
              
La secte Boko Haram - "l'éducation occidentale est un pêché" en langue haoussa - qui se réclame des talibans afghans et dont les effectifs ne sont pas connus, avait mené une insurrection meurtière en 2009. Elle est jugée responsable par la police de dizaines d'assassinats et d'attaques de commissariats, d'églises ou de débits de boissons ces derniers mois.
              
Le 19 juin, des membres présumés de la secte avaient ouvert le feu sur des joueurs de cartes dans la rue à Maiduguri, tuant deux personnes. Là aussi, l'attaque avait été menée par deux hommes à moto.
              
Le 16 juin, le groupe a mené un attentat suicide à la voiture piégée contre le QG de la police fédérale à Abuja qui a fait deux morts et des blessés.
              
Le 30 mai, 18 personnes avaient été tuées par des bombes après l'investiture du président Goodluck Jonathan, dans la banlieue d'Abuja et dans les provinces du Nord, Borno et Bauchi.
              

 

Première publication : 27/06/2011

  • NIGERIA

    Un groupe islamiste revendique l'attentat contre le QG de la police à Abuja

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Le président Goodluck Jonathan prête serment à Abuja

    En savoir plus

  • NIGERIA

    Huit cents morts depuis l'élection de Goodluck Jonathan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)