Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Macron, président à poigne"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

EUROPE

Les mouvements de désobéissance civile prennent de l'ampleur

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/07/2011

Enfreindre la loi plutôt que de manifester. Certains citoyens grecs protestent contre les hausses des tarifs et des taxes en encourageant notamment les consommateurs à ne plus payer les péages d'autoroutes. Reportage.

Depuis que le gouvernement grec a demandé à ses citoyens de se serrer la ceinture, nombre d'entre eux refusent de payer plus. Des mouvements, à l'image du "Collectif je ne paie pas" voient le jour dans tout le pays, montent des opérations coup de poing pour rendre certains services gratuits.

Un comportement justifié aux yeux de certains Grecs, mais qui présente tout de même un paradoxe puisqu'il prive l'État d'une partie de ses recettes alors que le pays en a grandement besoin.

Reportage de nos envoyés spéciaux en Grèce Willy Bracciano et Catherine Norris Trent.

Première publication : 27/06/2011

  • GRÈCE

    Le gouvernement veut taxer davantage l'Église orthodoxe

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Place Syntagma, le cœur de la contestation grecque

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Le gouvernement prie les députés socialistes d'adopter le plan d'austérité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)