Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

EUROPE

Les mouvements de désobéissance civile prennent de l'ampleur

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/07/2011

Enfreindre la loi plutôt que de manifester. Certains citoyens grecs protestent contre les hausses des tarifs et des taxes en encourageant notamment les consommateurs à ne plus payer les péages d'autoroutes. Reportage.

Depuis que le gouvernement grec a demandé à ses citoyens de se serrer la ceinture, nombre d'entre eux refusent de payer plus. Des mouvements, à l'image du "Collectif je ne paie pas" voient le jour dans tout le pays, montent des opérations coup de poing pour rendre certains services gratuits.

Un comportement justifié aux yeux de certains Grecs, mais qui présente tout de même un paradoxe puisqu'il prive l'État d'une partie de ses recettes alors que le pays en a grandement besoin.

Reportage de nos envoyés spéciaux en Grèce Willy Bracciano et Catherine Norris Trent.

Première publication : 27/06/2011

  • GRÈCE

    Le gouvernement veut taxer davantage l'Église orthodoxe

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Place Syntagma, le cœur de la contestation grecque

    En savoir plus

  • GRÈCE

    Le gouvernement prie les députés socialistes d'adopter le plan d'austérité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)