Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'opposition vénézuélienne interdite de manifester avant le vote de dimanche

En savoir plus

FOCUS

France : vent de fronde sur La République En Marche

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Helen Mirren, "queen" du cinéma britannique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le viagra pour l'armée américaine : cinq fois plus cher que les frais de santé des transgenres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Moralisation : l'ombre des lobbys"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Avignon s’offre Leopold Sédar Senghor

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Khalifa Haftar : "Nous traiterons avec tous les groupes terroristes par les armes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump interdit l'armée aux transgenres

En savoir plus

LE DÉBAT

Pologne : le casse-tête de Bruxelles (partie 2)

En savoir plus

Sports

Le Stade Français échappe de peu à la relégation

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/06/2011

Le Stade Français pourra jouer en Top 14 de rugby, la saison prochaine. En revanche, Max Guazzini cèdera la tête du club à Thomas Savare, président d'Oberthur Technologies, le nouveau propriétaire des lieux.

Après cinq heures de discussion, le verdict est tombé : le Stade Français jouera en Top 14 la saison prochaine. Au bord de la banqueroute après une saison catastrophique (11e) et le vrai-faux rachat par la Facem, la Direction nationale d’aide et de contrôle de gestion (DNACG) a été convaincue par l’arrivée d'un nouvel acteur dans le dossier. Le groupe Oberthur Technologies – deuxième fabricant mondial de cartes à puce – s'est porté garant à hauteur de 12,6 millions d’euros, la condition sine qua none pour assurer le maintien du Stade Français dans l’élite.

Si le club est sauvé de la relégation en Fédéral 1 (3e division), Max Guazzini, président historique du club, cèdera sa place au fils de Jean-Pierre Savare, fondateur d'Oberthur Technologies, Thomas Savare. Néanmoins, la fonction de président d’honneur du Stade Français lui a été proposée. L'intéressé se laisse le temps de la réflexion. En revanche, Bernard Laporte, éphémère directeur sportif, ne sera pas reconduit par le nouvel homme fort du club.

Première publication : 27/06/2011

  • RUGBY

    Trois mises en examen dans l'affaire d'escroquerie du Stade Français

    En savoir plus

  • RUGBY

    Au Stade Français, le polar financier tourne au scénario catastrophe

    En savoir plus

  • INTERVIEW

    "La course à l'armement des clubs de rugby plombe leur situation financière"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)