Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Les restes du vol AH5017 d’Air Algérie retrouvés dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

Sports

Le Stade Français échappe de peu à la relégation

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/06/2011

Le Stade Français pourra jouer en Top 14 de rugby, la saison prochaine. En revanche, Max Guazzini cèdera la tête du club à Thomas Savare, président d'Oberthur Technologies, le nouveau propriétaire des lieux.

Après cinq heures de discussion, le verdict est tombé : le Stade Français jouera en Top 14 la saison prochaine. Au bord de la banqueroute après une saison catastrophique (11e) et le vrai-faux rachat par la Facem, la Direction nationale d’aide et de contrôle de gestion (DNACG) a été convaincue par l’arrivée d'un nouvel acteur dans le dossier. Le groupe Oberthur Technologies – deuxième fabricant mondial de cartes à puce – s'est porté garant à hauteur de 12,6 millions d’euros, la condition sine qua none pour assurer le maintien du Stade Français dans l’élite.

Si le club est sauvé de la relégation en Fédéral 1 (3e division), Max Guazzini, président historique du club, cèdera sa place au fils de Jean-Pierre Savare, fondateur d'Oberthur Technologies, Thomas Savare. Néanmoins, la fonction de président d’honneur du Stade Français lui a été proposée. L'intéressé se laisse le temps de la réflexion. En revanche, Bernard Laporte, éphémère directeur sportif, ne sera pas reconduit par le nouvel homme fort du club.

Première publication : 27/06/2011

  • RUGBY

    Trois mises en examen dans l'affaire d'escroquerie du Stade Français

    En savoir plus

  • RUGBY

    Au Stade Français, le polar financier tourne au scénario catastrophe

    En savoir plus

  • INTERVIEW

    "La course à l'armement des clubs de rugby plombe leur situation financière"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)