Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 28/06/2011

"Nicolas Sarkozy vole la vedette à Martine Aubry"

Presse française, Mardi 28 juin. Au menu de la presse française ce matin, l’annonce attendue aujourd’hui de la candidature de Martine Aubry à la primaire du parti socialiste, et le projet de grand emprunt français annoncé hier par le président Sarkozy. Et aussi : la Norvège, cette "père-patrie", et la Joconde.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec Libération, qui revient sur l’annonce que doit faire ce matin Martine Aubry de se porter candidate à la primaire socialiste.
Martine Aubry qui s’est décidée après plusieurs mois de suspense et surtout après la défection de Dominique Strauss-Kahn, présenté jusque là comme le candidat «naturel» du parti socialiste.
Elle a beaucoup hésité, et elle n’est pas la favorite des sondages pour le moment ; d’où cette question à la Une de Libération ce matin: «Martine Aubry peut-elle gagner ?».
Libé qui nous raconte comment elle a fini par se convaincre de se porter candidate, et qui écrit ce matin: «les socialistes entament une compétition dont il est difficile de savoir si elle aboutira au meilleur ou au pire», «le pire étant, et les Français y sont habitués, de voir les voir se livrer à une bataille de congrès fratricide».
 
L’officialisation de la candidature de Martine Aubry devait être le thème le plus important de l’actu politique française ce matin, mais Nicolas Sarkozy a réussi à lui voler la vedette avec sa conférence de presse hier sur le grand emprunt.
Du coup, plutôt que la primaire socialiste, c’est ce sujet qui fait la Une de la plupart des journaux français ce matin.
 
La Une du Figaro, tout d’abord, qui nous explique comment, avec cette annonce, Nicolas Sarkozy «défend da vision de l’avenir», et surtout sa vision de candidat à sa propre succession.
Le Figaro littéralement ébloui ce matin par les annonces du Président: «Pour la première fois depuis des lustres, les dettes de l’État sont consacrées non plus seulement à payer des fonctionnaires, à subventionner des emplois aidés ou des prestations sociales, mais aussi à financer des investissements massifs pour préparer l’avenir. À soutenir des projets innovants, la recherche, les technologies de pointe, les filières industrielles d’excellence. En un mot, à rendre la France de demain plus compétitive et à lui redonner une ambition».
 
Décryptage et analyse des annonces d’hier, toujours, c’est à voir également ce matin dans les Echos, qui évoquent un «grand emprunt à la française (qui) peut servir de modèle à un grand emprunt européen», «l’essentiel étant de montrer que les Européens peuvent emprunter aussi pour se construire un avenir collectif, pas seulement pour sauver l’un des leurs de la faillite».
 
Tout ça en revanche n’est pas du tout du goût de l’Humanité, qui parle aussi d’Europe, mais pour nous dire que le président «tente surtout de saisir l’aubaine sur l’air de «vous vous plaignez mais c’est pire ailleurs», et sur la menace pour la France d’entrer elle aussi dans les premiers cercles de l’enfer».
 
Et on passe à tout autre chose, avec la façon dont les pays scandinaves gèrent les congés paternité: c’est à voir du côté du Monde, avec ce qui se passe en Norvège, où les pères passent au moins trois mois auprès de leur enfant grâce à la «papapermisjon».
 
Pour terminer, à voir dans Le Figaro et vous, pourquoi le Louvre ne prêtera plus la Joconde. Une pétition circule en ce moment à Florence en Italie pour que le tableau y soit exposé, mais le Louvre refuse : Mona Lisa ne peut plus voyager, parce qu’elle est trop fragile pour bouger.
Bref, pour ceux qui tiennent absolument à la voir en vrai…il va falloir continuer à faire le déplacement.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/04/2018 Immigration

Grande-Bretagne : les oubliés de la génération Windrush

Dans cette seconde revue de presse du vendredi 20 avril : le tollé suscité en Grande-Bretagne par l'arrêt des soins d'un immigré de la génération Windrush oubliée par le...

En savoir plus

20/04/2018 Manifestations

"Universités : le ras-le-bol des antibloqueurs"

Dans cette première revue de presse du vendredi 20 avril : le bilan de la journée de mobilisation d'hier en France, le mécontentement sanglant au Nicaragua et la stratégie...

En savoir plus

19/04/2018 Rap

Kanye West s'improvise "philosophe" sur Twitter

Dans cette seconde revue de presse du jeudi 19 avril, la diplomatie "sans but" de Donald Trump vis-à-vis de la Corée du Nord, l'annonce d'élections anticipées en Turquie, les...

En savoir plus

19/04/2018 Angela Merkel

Sur l'Europe, "Macron et Merkel rentrent dans le dur"

Dans la presse, ce jeudi 19 avril, la rencontre entre Emmanuel Macron et Angela Merkel à Berlin, l'appel à la grève générale lancé en France par la CGT, la guerre du "free...

En savoir plus

18/04/2018 Journalisme

Forbidden Stories : "Pour que le travail de Daphne Caruana Galizia ne soit pas perdu"

Dans cette seconde revue de presse du mercredi 18 avril, le collectif Forbidden Stories reprend les enquêtes de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia, tuée il y a six...

En savoir plus