Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Et si le Royaume-Uni restait..."

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Inquiétudes sur le projet de loi antiterroriste

En savoir plus

POLITIQUE

Gouvernement Philippe II : derrière la technique, la politique

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la guerre civile vue de l'intérieur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Puy du Fou, 40 ans de voyage dans le temps

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chapeau bas, Queen Élisabeth !"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bayrou out : pas de quartiers"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Gloire et décadence de Travis Kalanick, patron d'Uber

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Démission forcée du PDG d'Uber : quelles conséquences pour le groupe ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 28/06/2011

"Nicolas Sarkozy vole la vedette à Martine Aubry"

Presse française, Mardi 28 juin. Au menu de la presse française ce matin, l’annonce attendue aujourd’hui de la candidature de Martine Aubry à la primaire du parti socialiste, et le projet de grand emprunt français annoncé hier par le président Sarkozy. Et aussi : la Norvège, cette "père-patrie", et la Joconde.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec Libération, qui revient sur l’annonce que doit faire ce matin Martine Aubry de se porter candidate à la primaire socialiste.
Martine Aubry qui s’est décidée après plusieurs mois de suspense et surtout après la défection de Dominique Strauss-Kahn, présenté jusque là comme le candidat «naturel» du parti socialiste.
Elle a beaucoup hésité, et elle n’est pas la favorite des sondages pour le moment ; d’où cette question à la Une de Libération ce matin: «Martine Aubry peut-elle gagner ?».
Libé qui nous raconte comment elle a fini par se convaincre de se porter candidate, et qui écrit ce matin: «les socialistes entament une compétition dont il est difficile de savoir si elle aboutira au meilleur ou au pire», «le pire étant, et les Français y sont habitués, de voir les voir se livrer à une bataille de congrès fratricide».
 
L’officialisation de la candidature de Martine Aubry devait être le thème le plus important de l’actu politique française ce matin, mais Nicolas Sarkozy a réussi à lui voler la vedette avec sa conférence de presse hier sur le grand emprunt.
Du coup, plutôt que la primaire socialiste, c’est ce sujet qui fait la Une de la plupart des journaux français ce matin.
 
La Une du Figaro, tout d’abord, qui nous explique comment, avec cette annonce, Nicolas Sarkozy «défend da vision de l’avenir», et surtout sa vision de candidat à sa propre succession.
Le Figaro littéralement ébloui ce matin par les annonces du Président: «Pour la première fois depuis des lustres, les dettes de l’État sont consacrées non plus seulement à payer des fonctionnaires, à subventionner des emplois aidés ou des prestations sociales, mais aussi à financer des investissements massifs pour préparer l’avenir. À soutenir des projets innovants, la recherche, les technologies de pointe, les filières industrielles d’excellence. En un mot, à rendre la France de demain plus compétitive et à lui redonner une ambition».
 
Décryptage et analyse des annonces d’hier, toujours, c’est à voir également ce matin dans les Echos, qui évoquent un «grand emprunt à la française (qui) peut servir de modèle à un grand emprunt européen», «l’essentiel étant de montrer que les Européens peuvent emprunter aussi pour se construire un avenir collectif, pas seulement pour sauver l’un des leurs de la faillite».
 
Tout ça en revanche n’est pas du tout du goût de l’Humanité, qui parle aussi d’Europe, mais pour nous dire que le président «tente surtout de saisir l’aubaine sur l’air de «vous vous plaignez mais c’est pire ailleurs», et sur la menace pour la France d’entrer elle aussi dans les premiers cercles de l’enfer».
 
Et on passe à tout autre chose, avec la façon dont les pays scandinaves gèrent les congés paternité: c’est à voir du côté du Monde, avec ce qui se passe en Norvège, où les pères passent au moins trois mois auprès de leur enfant grâce à la «papapermisjon».
 
Pour terminer, à voir dans Le Figaro et vous, pourquoi le Louvre ne prêtera plus la Joconde. Une pétition circule en ce moment à Florence en Italie pour que le tableau y soit exposé, mais le Louvre refuse : Mona Lisa ne peut plus voyager, parce qu’elle est trop fragile pour bouger.
Bref, pour ceux qui tiennent absolument à la voir en vrai…il va falloir continuer à faire le déplacement.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/06/2017 Brexit

"Et si le Royaume-Uni restait..."

L’Europe et l’avenir de la Grande-Bretagne sont à la Une de la presse française en cette fin de semaine. Au menu aussi : le retour chez lui, à Pau, de François Bayrou après sa...

En savoir plus

22/06/2017 Obamacare

"Chapeau bas, Queen Élisabeth !"

Dans cette revue de presse internationale du jeudi 22 juin : des indiscrétions sur le projet de réforme de santé aux États-Unis, le chapeau de la reine Élisabeth II est-il...

En savoir plus

22/06/2017 Remaniement ministériel

"Bayrou out : pas de quartiers"

La presse française s’intéresse évidemment en long et en large au remaniement ministériel intervenu hier en début de soirée. Pendant ce temps-là, la droite se déchire à...

En savoir plus

21/06/2017 Incendie

Fin des 3 jours de deuil national au Portugal

Dans cette revue de presse internationale : retour sur les terribles incendies au Portugal, les relations sino-américaines potentiellement affectées par la mort d'un étudiant...

En savoir plus

21/06/2017 François Bayrou

Les affaires compliquent le remaniement

Dans cette revue de presse du 21 juin, le remaniement à la marge du gouvernent qui devient un chambardement. La canicule fait aussi la Une de la presse régionale et puis,...

En savoir plus