Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'abstention, un chien dans le jeu de quilles de la présidentielle ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hissène Habré définitivement condamné à la prison à vie

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen et Emmanuel Macron : la guerre des images

En savoir plus

POLITIQUE

Macron- Le Pen : deux France qui s’affrontent

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : quel bilan pour Aung San Suu Kyi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fondation Louis Vuitton : L'art africain a le vent en poupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, le virtuose du flou"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : le chômage bondit à moins de quinze jours du second tour

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Show à Whirlpool"

En savoir plus

EUROPE

Le Vatican dépoussière son image sur la Toile

Texte par Amara MAKHOUL-YATIM

Dernière modification : 29/06/2011

Fait rare : le pape Benoît XVI a tweeté... pour annoncer le lancement du nouveau portail multimédia du Vatican en plusieurs langues. Objectif : rendre l’information du Saint-Siège plus accessible et moderniser une image ringardisée.

Le Vatican a lancé, ce mercredi, un nouveau portail multimédia en plusieurs langues. Le pape Benoît XVI lui-même l’a annoncé par un tweet : une première dans l’histoire ecclésiastique... Le message, en anglais, disait en 140 signes, comme c’est l’usage sur le site de micro-blogging : "Chers amis, je viens de lancer www.news.va. Que soit loué notre Seigneur Jésus-Christ. Avec mes prières et mes bénédictions".

"Réparer cinq ans de gaffes"

www.news.va se veut un nouveau vecteur de l’information vaticane à l'heure du tout Internet. Pour l’historien des religions Odon Vallet, cette initiative représente un "progrès supplémentaire" dans la communication du Vatican. "Depuis l’arrivée de Benoît XVI jusqu'à l'an dernier, elle a été désastreuse, rappelle-t-il. Mais le voyage du pape en Grande-Bretagne, en septembre dernier, a marqué un tournant : alors qu'il s'agissait d'une visite difficile, elle s’est très bien passée, et le Vatican a montré ses efforts de communication." Rarement, en effet, une visite papale avait été autant décriée avant même l'arrivée du Saint-Père en terre étrangère. Dans ce pays à majorité anglicane, l’image de l’Église catholique - déjà peu valorisée - avait été d’autant plus écornée que le scandale des prêtres pédophiles faisait rage.

Christian Terras, directeur des éditions Golias, se montre toutefois plus critique. Il considère que "la communication du Saint-Siège essaie de réparer cinq ans de gaffes".

Il s'agit aussi d'un moyen pour le pape de ne pas se laisser déborder en "fédérant [les opinions] derrière une ligne politique unique". Le Vatican espère ainsi éviter que des voix discordantes viennent saper ses efforts de communication, rappellant au passage les dissensions qui se sont produites en interne dans le passé, notamment dans le cadre de l’affaire des prêtres pédophiles. La diffusion de points de vue différents avait alors créée une "cacophonie", tandis qu’on constatait dans le même temps que "le Vatican était déconnecté de la réalité".

Moderniser le Vatican

Ce n’est cependant pas la première fois que le Vatican s’essaie aux nouvelles technologies, puisque, en mai dernier, des responsables du Saint-Siège avaient dialogué en direct via Internet avec 150 blogueurs. Sans compter que l’Église catholique utilise également Facebook pour communiquer avec les fidèles. "Le Vatican suit le mouvement d’Internet et des nouvelles technologies, analyse ainsi Christian Terras. On veut par là moderniser un pape très connoté ringard et réactionnaire."

Le fait que le site ait été lancé en juin, à quelques semaines seulement des Journées mondiales de la jeunesse qui doivent se tenir à Madrid en août prochain, montre également une volonté du Vatican de se rapprocher des jeunes, selon ce dernier.

"Mais ce n’est qu’une opération de communication", tranche-t-il. Pour Christian Terras, ce pas vers la modernité "n’induit en rien une évolution de l’intransigeance vaticane. Le site souffre d’ailleurs du classicisme du Vatican, tant sur la forme que sur le fond", poursuit celui-ci. Un point sur lequel le rejoint Odon Vallet : "Très souvent, les plus versés dans les nouvelles technologies sont de théologie conservatrice", conclut-il.

 

Première publication : 29/06/2011

  • ITALIE

    Le Vatican invite les politiciens à renouer avec "leurs racines morales"

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le Vatican concocte un manuel anti-pédophilie à l'usage de ses évêques

    En savoir plus

  • TURQUIE

    L'auteur de la tentative de meurtre sur Jean Paul II est libre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)