Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : au coeur des monts Sinjar

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • RDC : le retour tant espéré des réfugiés angolais dans leur pays

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

EUROPE

Le Vatican dépoussière son image sur la Toile

Texte par Amara MAKHOUL-YATIM

Dernière modification : 29/06/2011

Fait rare : le pape Benoît XVI a tweeté... pour annoncer le lancement du nouveau portail multimédia du Vatican en plusieurs langues. Objectif : rendre l’information du Saint-Siège plus accessible et moderniser une image ringardisée.

Le Vatican a lancé, ce mercredi, un nouveau portail multimédia en plusieurs langues. Le pape Benoît XVI lui-même l’a annoncé par un tweet : une première dans l’histoire ecclésiastique... Le message, en anglais, disait en 140 signes, comme c’est l’usage sur le site de micro-blogging : "Chers amis, je viens de lancer www.news.va. Que soit loué notre Seigneur Jésus-Christ. Avec mes prières et mes bénédictions".

"Réparer cinq ans de gaffes"

www.news.va se veut un nouveau vecteur de l’information vaticane à l'heure du tout Internet. Pour l’historien des religions Odon Vallet, cette initiative représente un "progrès supplémentaire" dans la communication du Vatican. "Depuis l’arrivée de Benoît XVI jusqu'à l'an dernier, elle a été désastreuse, rappelle-t-il. Mais le voyage du pape en Grande-Bretagne, en septembre dernier, a marqué un tournant : alors qu'il s'agissait d'une visite difficile, elle s’est très bien passée, et le Vatican a montré ses efforts de communication." Rarement, en effet, une visite papale avait été autant décriée avant même l'arrivée du Saint-Père en terre étrangère. Dans ce pays à majorité anglicane, l’image de l’Église catholique - déjà peu valorisée - avait été d’autant plus écornée que le scandale des prêtres pédophiles faisait rage.

Christian Terras, directeur des éditions Golias, se montre toutefois plus critique. Il considère que "la communication du Saint-Siège essaie de réparer cinq ans de gaffes".

Il s'agit aussi d'un moyen pour le pape de ne pas se laisser déborder en "fédérant [les opinions] derrière une ligne politique unique". Le Vatican espère ainsi éviter que des voix discordantes viennent saper ses efforts de communication, rappellant au passage les dissensions qui se sont produites en interne dans le passé, notamment dans le cadre de l’affaire des prêtres pédophiles. La diffusion de points de vue différents avait alors créée une "cacophonie", tandis qu’on constatait dans le même temps que "le Vatican était déconnecté de la réalité".

Moderniser le Vatican

Ce n’est cependant pas la première fois que le Vatican s’essaie aux nouvelles technologies, puisque, en mai dernier, des responsables du Saint-Siège avaient dialogué en direct via Internet avec 150 blogueurs. Sans compter que l’Église catholique utilise également Facebook pour communiquer avec les fidèles. "Le Vatican suit le mouvement d’Internet et des nouvelles technologies, analyse ainsi Christian Terras. On veut par là moderniser un pape très connoté ringard et réactionnaire."

Le fait que le site ait été lancé en juin, à quelques semaines seulement des Journées mondiales de la jeunesse qui doivent se tenir à Madrid en août prochain, montre également une volonté du Vatican de se rapprocher des jeunes, selon ce dernier.

"Mais ce n’est qu’une opération de communication", tranche-t-il. Pour Christian Terras, ce pas vers la modernité "n’induit en rien une évolution de l’intransigeance vaticane. Le site souffre d’ailleurs du classicisme du Vatican, tant sur la forme que sur le fond", poursuit celui-ci. Un point sur lequel le rejoint Odon Vallet : "Très souvent, les plus versés dans les nouvelles technologies sont de théologie conservatrice", conclut-il.

 

Première publication : 29/06/2011

  • ITALIE

    Le Vatican invite les politiciens à renouer avec "leurs racines morales"

    En savoir plus

  • RELIGION

    Le Vatican concocte un manuel anti-pédophilie à l'usage de ses évêques

    En savoir plus

  • TURQUIE

    L'auteur de la tentative de meurtre sur Jean Paul II est libre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)