Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Un effet Trump" sur l'emploi américain ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brexit rime avec "Frexit"

En savoir plus

LE DÉBAT

Royaume-Uni - UE : un Brexit radical ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Macron ne dit rien sur l'écologie"

En savoir plus

SPORT

Palestine et Afghanistan rêvent de Brésil-2014

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 30/06/2011

Les sélections palestinienne et afghane se sont rencontrées, mercredi, lors d'un match de qualification pour le Mondial qui aura lieu au Brésil en 2014. La Palestine l’a emporté 2-0. Le match retour est prévu le 3 juillet à Ramallah, en Cisjordanie.

Le hasard réserve toujours son lot de surprises. Lors des tirages au sort des tours préliminaires des qualifications de la zone Asie pour le Coupe du monde de football  de 2014, l’Afghanistan s’est retrouvé à devoir affronter la Palestine. Si culturellement les deux pays n’ont pas grand-chose en commun, ils partagent la triste réputation d'être deux théâtres de guerre.

Délocalisée à Tursunzade, au Tadjikistan, pour des raisons de sécurité, la rencontre entre les deux sélections a tourné à l’avantage des Palestiniens (0-2, buts de Murad Alyan (28') et d’Ismail Alamour (89'). Les hommes du coach Franco-Algérien Moussa Bezaz auraient même pu inscrire un troisième but si Alyan n’avait pas manqué un penalty à la 75e minute.

Pour ce match pour le moins atypique, 5 000 supporters afghans ont tout de même fait le déplacement, rapporte le blog FutbolPalestine. Au match retour, prévu le 3 juillet, les Afghans tenteront de rattraper leur retard au stade de Ramallah, en Cisjordanie, inauguré par Lilian Thuram en avril dernier.


 

Première publication : 30/06/2011

COMMENTAIRE(S)