Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

TECH 24

Quand le jeu vidéo change le monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • En direct : Laurent Fabius à la conférence des ambassadeurs

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

Moyen-orient

La contestation atteint Alep, l'armée étend ses opérations dans le Nord

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/06/2011

Les forces de sécurité sont intervenues à Alep, deuxième ville de la Syrie et bastion du régime d'Al-Assad, où des centaines de manifestants ont défilé pour la première fois depuis le début du mouvement de protestation qui agite le pays.

AFP - Des centaines de manifestants défilaient jeudi à Alep (nord), la deuxième ville et centre économique de la Syrie, pour réclamer des libertés et les forces de sécurité sont intervenues, ont annoncé jeudi des militants des droits de l'Homme faisant état de deux blessés.

"Des centaines de manifestants défilent dans la plupart des quartiers d'Alep", a déclaré Abdel Karim Rihaoui, le président de la ligue syrienne des droits de l'Homme.

"Les forces de sécurité dispersent par la force les manifestants rassemblés pour réclamer des libertés", a-t-il ajouté, faisant état de "deux blessés dans les violences".

Un autre militant joint par téléphone à Alep a évoqué l'intrusion de "combattants loyaux au régime qui organisaient une contre-manifestation" dans les rangs des manifestants.

"Des combattants loyaux au régime ont pénétré les rangs des manifestants et attaqués les protestataires près de la citadelle", un point touristique d'Alep, a précisé ce militant sous couvert d'anonymat.

Une mosquée de Seif al-Dawla a été fermée par les autorités, a-t-il ajouté.

La deuxième ville du pays, bastion du régime, n'avait jusqu'alors pas été le théâtre de manifestations, pourtant massives dans plusieurs villes de Syrie depuis le début de la contestation sans précédent du régime de Bachar al-Assad le 15 mars.

"Les Révolutionnaires, venez des provinces d'Alep et d'Idleb et entrez dans le coeur d'Alep demain jeudi pour manifester et allumer l'étincelle de la Révolution", avaient écrit les militants des droits de l'Homme sur leur page Facebook, moteur de la vague de contestation.

Par ailleurs, des troupes syriennes, appuyées par des chars, ont pénétré jeudi dans des villages de la province d'Idleb, dans le nord-ouest du pays, a indiqué à l'AFP un militant des droits de l'Homme.

"Environ 60 chars et 100 transports de troupes sont sortis du village d'Al-Barra se divisant en deux groupes, l'un se dirigeant vers le village de Kfar Nabl et l'autre allant vers Kansafra", a déclaré Rami Abdel Rahmane, président de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, basé à Londres.

Cette opération survient au lendemain de la mort de 10 civils tués par les forces syriennes, dans cette même région, dans des villages de la région de Jabal al-Zawiyah (nord-ouest), selon des militants.

Depuis mardi, les soldats appuyés par des blindés et des chars ont étendu leurs opérations de ratissage dans la province d'Idleb, notamment à Al-Rami, situé non loin de l'autoroute menant à Alep.

Depuis le début de la révolte contre le régime de Damas, plus de 1.300 civils ont été tués et 10.000 personnes arrêtées par les forces syriennes, selon des ONG.

Première publication : 30/06/2011

  • SYRIE

    Le régime appelle à des consultations avec l'opposition le 10 juillet

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'armée se déploie dans un nouveau village situé à la frontière turque

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    "Damas n'a pas besoin de Téhéran pour écraser les manifestants"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)