Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dites 33 !

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

Afrique

13 millions de Marocains s’apprêtent à aller voter vendredi

Vidéo par Jean-Marie LEMAIRE , Léa-Lisa WESTERHOFF

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/06/2011

À la veille du référendum sur la nouvelle Constitution annoncé par le roi Mohammed VI le 17 juin, les Marocains suivent plus que jamais les débats politiques et tentent de se faire une opinion. Nos reporters sont allés à leur rencontre.

Environ 13 millions de Marocains sont appelés à se prononcer par référendum sur la nouvelle Constitution. Comme l’a annoncé le roi Mohammed VI lors d'un discours le 17 juin pour apaiser les contestations qui durent depuis plusieurs mois au Maroc, cette nouvelle Constitution ouvre la voie à plus de démocratie. Elle confère, en effet, davantage de pouvoir au Premier ministre et au Parlement. Le roi garde cependant l’essentiel de ses pouvoirs.

À 24h du vote, Jean-Marie Lemaire et Lea-Lisa Westerhoff ont cherché à savoir ce qu’en pensaient les Marocains. Ils ont rendu visite à la famille Essahel à Casablanca.

Réunis devant un débat politique télévisé, chacun y va de son avis. Le père de famille, Mohammed, salue le fait que pour la première fois, la table des discussions est ouverte à tous. "Ce qui sont pour et ceux qui sont contre discutent à la même table, alors qu’avant on ne permettait pas cela à la télévision", remarque-t-il. "Ça marque un tournant vers la démocratie et la liberté d’expression". Les changements de la Constitution et les nouveaux pouvoirs conférés au Parlement lui font espérer qu’une "vraie démocratie va s’installer au Maroc".

Mais sa fille, Jalila, elle, n’est pas convaincue. Pour elle tout s’est passé trop vite depuis l’annonce de la tenue du référendum "Je trouve qu’on n’a pas eu assez de temps pour avoir plus de débats et comprendre ce que la nouvelle Consitution va nous apporter", se plaint-elle. C’est la raison pour laquelle elle a décidé, pour la première fois de sa vie, de boycotter le scrutin.

 

Première publication : 30/06/2011

  • MAROC

    Des milliers de manifestants dénoncent le projet de réforme constitutionnelle

    En savoir plus

  • MAROC

    Le roi Mohammed VI annonce une série de réformes constitutionnelles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)