Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

  • En direct : le président sortant Bouteflika a voté en fauteuil roulant

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

Moyen-orient

Un bateau américain de la flottille pour Gaza intercepté peu après son départ

©

Vidéo par Lise BARCELLINI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/07/2011

L'un des navires de la deuxième "flottille pour Gaza" a été arrêté par les garde-côtes grecs quelques minutes après son départ du Pirée. L'embarcation "Audacity of Hope" se dirigeait vers l'enclave palestinienne de Gaza.

AFP - Un bateau américain appartenant à la "flottille internationale pour Gaza" a été arrêté en mer par les garde-côtes grecs peu après son départ du port du Pirée près d'Athènes vendredi, a indiqué par téléphone à l'AFP une militante à bord du bateau qui souhaite se rendre à Gaza.

"Les gardes-côtes grecs ont arrêté le bateau américain "Audacity of Hope" peu après son départ du Pirée d'où il comptait rallier Gaza", a indiqué à l'AFP une militante pro-palestinienne à bord, Donna Nevel, jointe via un téléphone satellitaire.

"Le capitaine parle au garde côte maintenant. Nous ne nous ne sommes pas encore retournés et n'en n'avons pas l'intention", a-t-elle ajouté.

Quelques instants avant, le ministère grec de la Protection du citoyen avait publié un communiqué "interdisant à tout bateau battant pavillon grec ou étranger d'appareiller des ports grecs à destination de Gaza".

Le bateau "Audacity of Hope", qui affirme transporter quelque 3.000 lettres de soutien pour la population de l'enclave palestinienne de Gaza, faisait partie d'une flottille internationale de dix bateaux rassemblée en Grèce depuis le début de la semaine.

Il a laissé derrière lui les autres bateaux de la flottille qui ont multiplié avaries techniques et tracasseries administratives, les organisateurs de la flottille criant au "sabotage" de l'opération par Israël.

Les quelque 300 militants qui ont mis sur pied cette opération souhaitent attirer l'attention sur le sort de l'enclave palestinienne de Gaza, où Israël a imposé depuis cinq ans un blocus économique.

Première publication : 01/07/2011

  • BANDE DE GAZA

    L’Égypte rouvre sa frontière avec Gaza à titre permanent

    En savoir plus

  • BANDE DE GAZA

    Les divergences entre Tel-Aviv et Ankara sur le raid contre la flottille persistent

    En savoir plus

  • Flottille pour Gaza : la vérité ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)