Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Afrique

Charles Blé Goudé visé par un mandat d'arrêt international

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/07/2011

La justice ivoirienne a délivré un mandat d'arrêt contre Charles Blé Goudé, ancien chef des Jeunes patriotes pro-Gbagbo, que l'on dit être au Bénin ou au Ghana. D'autres proches de l'ancien président sont également visés.

AFP - Des mandats d'arrêt internationaux ont été délivrés par la justice ivoirienne contre Charles Blé Goudé, figure de proue du régime déchu de Laurent Gbagbo, et d'autres proches de l'ex-président, a annoncé vendredi le procureur d'Abidjan.

"Des mandats d'arrêt ont été décernés contre des suspects en fuite", notamment Charles Blé Goudé, chef des "patriotes" pro-Gbagbo, et Ahoua Don Mello, ancien porte-parole du gouvernement, a indiqué le procureur Simplice Kouadio Koffi lors d'une conférence de presse.

L'ex-ministre de l'Industrie Philippe Attey et l'ancien ambassadeur de Côte d'Ivoire en Israël, Raymond Koudou Kessié, sont également visés.

"Le juge d'instruction sait très bien où ces personnes se trouvent", a assuré le procureur, sans plus de précision.

Sous sanctions de l'ONU depuis 2006, Charles Blé Goudé est régulièrement donné au Bénin ou au Ghana, lieu d'exil de nombreuses personnalités du régime déchu.

Ex-ministre de la Jeunesse de M. Gbagbo et chef des "jeunes patriotes", il a été en première ligne durant la crise post-électorale de novembre à avril, appelant les siens à la mobilisation contre le camp d'Alassane Ouattara, investi président le 21 mai, la France et l'ONU.

Les personnes visées par des mandats d'arrêt sont recherchées dans le cadre de l'information judiciaire ouverte pour "vol aggravé, détournement de deniers publics, pillage, concussion et atteinte à l'économie publique".

Quinze personnes ont déjà été inculpées et placées en détention préventive la semaine dernière pour ces faits, ainsi que pour "attentat contre l'autorité de l'Etat, constitution de bandes armées", "rébellion", "tribalisme et xénophobie", a rappelé Simplice Kouadio Koffi.

Ces derniers jours, six autres personnes ont été inculpées et écrouées pour les chefs d'accusation relevant de l'"atteinte à la sûreté de l'Etat", a-t-il souligné.

Laurent Gbagbo a été arrêté le 11 avril après plus de quatre mois de crise née de son refus de reconnaître sa défaite à la présidentielle du 28 novembre 2010, et à l'issue de dix jours de guerre dans Abidjan.

Il est actuellement en résidence surveillée dans le Nord, comme son épouse Simone Gbagbo et 13 autres proches.

Quelque 3.000 personnes ont trouvé la mort durant la pire crise de l'histoire du pays.

 

Première publication : 01/07/2011

  • CÔTE D'IVOIRE

    Le recours à la justice internationale, un pari risqué pour Alassane Ouattara

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Le procureur de la CPI demande une enquête sur les violences post-électorales

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Les nouvelles autorités relâchent 17 proches de Laurent Gbagbo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)