Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls défend sa ligne à l'université d'été du PS

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • La contestation anti-gouvernementale vire au chaos à Islamabad

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'État islamique à Amerli

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

SPORT

Andy Schleck et Alberto Contador de nouveau grands favoris de la Grande Boucle

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/07/2011

Lors de la dernière édition du Tour de France, seules 39 secondes séparaient Andy Schleck (à g.) d'Alberto Contador, triple vainqueur de l'épreuve. Cette année encore, le duel entre les deux hommes s'annonce serré.

AFP - Le Tour de France 2011 retrouve les duettistes de l'édition passée, Alberto Contador et Andy Schleck, séparés par seulement 39 secondes d'écart en juillet dernier. Duel en vue.

D'un côté, le brun Alberto Contador, Espagnol de 28 ans, grimpeur de 1,76 m (pour 62 kg), fort de 55 victoires, la dernière acquise fin mai au Giro.

De l'autre côté, le blond Andy Schleck, Luxembourgeois de 26 ans, gabarit longiligne de 1,86 m (pour 68 kg), qui affiche 10 victoires à son palmarès.

Tous deux ont eu très tôt dans leur carrière une réputation de prodige. La suite a justifié ce pronostic. Depuis deux ans, ils ont confisqué les deux premières places de la Grande Boucle.

Qualités individuelles: Tous deux ont fait jeu égal l'an dernier en montagne, à l'image de leur arrivée, roue dans roue, au sommet du Tourmalet. S'il est moins explosif dans ses démarrages que son adversaire, Andy Schleck ne nourrit aucun complexe. Il pense même avoir progressé dans le contre-la-montre, son point faible par rapport à Contador qui a déjà gagné des "chronos". Mais "Contador est plus cycliste", résume Marc Madiot en faisant référence aux qualités de descendeur du Madrilène, plus sûr que son adversaire en ce domaine, à sa concentration en course et son sens du placement. Même s'il a déjà été surpris par des bordures ou pris dans des cassures par le passé.

Saison 2011 : Quand Contador compte déjà 9 succès cette saison, le cadet des Schleck attend encore sa première victoire. Pour meilleure performance, le Luxembourgeois affiche un podium sur Liège-Bastogne-Liège (3e, derrière son frère Frank). Il dit s'être rassuré au Tour de Suisse bien qu'il n'ait pu conclure. Son rival espagnol, en revanche, a multiplié les victoires. Tour de Murcie, Tour de Catalogne, Tour d'Italie surtout agrémenté de deux succès d'étape. Pour sa reprise, il a accédé au podium des Championnats d'Espagne (3e du contre-la-montre, 2e de la course en ligne). Bien que Contador ait disputé un grand tour (Giro), il a moins couru que son rival en 2011 (42 jours contre 46).

Expérience : Si le nombre de leurs participations au Tour diffère peu (trois pour Schleck, quatre pour Contador), le passé joue en faveur du Madrilène, vainqueur à trois reprises de la Grande Boucle dont deux fois devant son adversaire privilégié (2009 et 2010). Contador a l'habitude de porter le maillot de leader, d'assumer le rôle de favori et la responsabilité de la course. Alors que le Luxembourgeois n'a encore jamais gagné un grand tour (trois fois deuxième), son aîné -de deux ans- s'est imposé à six reprises dans les courses de trois semaines (3 Tours, 2 Giro, 1 Vuelta). A l'âge de Schleck, Contador avait déjà gagné trois grands tours.

Equipe : le chassé-croisé de la dernière intersaison a redistribué les cartes. Contador a rejoint l'ancienne équipe (Saxo Bank) des Schleck lesquels ont emmené avec eux l'ossature de ce groupe. Sur le papier, la nouvelle formation d'Andy Schleck (Leopard) impressionne. Cancellara dans la plaine, F. Schleck et Fuglsang en montagne, ont peu ou pas d'équivalent. Mais, si Chris Sörensen et Navarro évoluent à plein régime, Contador disposera d'un soutien solide dans les cols. Un grand leader tire son équipe vers le haut, a-t-on coutume de dire. Premier test, dès dimanche, dans le "chrono" par équipes, logiquement à l'avantage des rouleurs qui entourent Andy Schleck.

Première publication : 01/07/2011

  • CYCLISME

    Malgré des soupçons de dopage, Alberto Contador se prépare pour le Tour

    En savoir plus

  • CYCLISME - DOPAGE

    Le Russe Denis Menchov sur le podium... des coureurs soupçonnés de dopage en 2010

    En savoir plus

  • CYCLISME

    La Fédération espagnole blanchit Contador de toute accusation de dopage

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)