Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Amériques

Hugo Chavez a été opéré d'un cancer à Cuba

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/07/2011

Hugo Chavez, le président du Venezuela, a révélé avoir été hospitalisé d'urgence à Cuba le 10 juin où il a été opéré avec succès d'une tumeur cancéreuse. Il se trouve toujours à la Havane et n'a pas annoncé de date de retour au Venezuela.

AFP - Le président vénézuélien, Hugo Chavez, a reconnu jeudi avoir été opéré d'une tumeur cancéreuse à Cuba, mais il a assuré qu'il se rétablissait favorablement, dans un message à la nation lu à La Havane et retransmis par toutes les radios et télévisions vénézuéliennes.
              
"Les examens ont confirmé l'existence d'une tumeur avec présence de cellules cancéreuses qui a rendu nécessaire une seconde intervention ayant permis l'ablation totale de cette tumeur", a expliqué le chef de l'Etat, affirmant avoir bon espoir de se remettre totalement.
              
Agé de 56 ans, le président de la première puissance pétrolière sud-américaine, chef de file de la gauche radicale en Amérique latine, se trouve à Cuba où il avait été hospitalisé d'urgence le 10 juin, en pleine visite officielle, d'un abcès pelvien, une accumulation de pus dans la zone inférieure de l'abdomen.
              
Le silence depuis sur son état et son absence prolongée du Venezuela ont alimenté les rumeurs, évoquant une opération de chirurgie esthétique, voire un stratagème politique pour mieux revenir avant la présidentielle de 2012.
              
Il y a mis un terme en reconnaissant avoir subi cette seconde opération, cette fois d'une tumeur cancéreuse.
              
Mais Hugo Chavez n'a pas annoncé de date de retour au Venezuela.
              
"Il s'est agi d'une intervention importante, réalisée sans complications, à la suite de laquelle j'ai évolué de façon satisfaisante tout en suivant les traitements complémentaires pour combattre les différentes sortes de cellules trouvées, et poursuivre ainsi le chemin de mon entier rétablissement", a-t-il expliqué.
              
Habitué à improviser des discours-fleuves pouvant durer neuf heures, Chavez s'est contenté cette fois-ci de lire un texte d'une quinzaine de minutes, devant un drapeau vénézuélien et l'image du héros de l'indépendance Simon Bolivar. Amaigri, il s'est montré par moments ému.
              
Chef d'Etat hyperactif, réélu à trois reprises depuis 1998, il a assuré avoir commis une "erreur fondamentale" en négligeant sa santé pendant des années.
              
Son abscence du Venezuela, au moment où le pays connaît une crise énergétique majeure et une sanglante mutinerie dans une prison, a suscité la controverse, mais il a assuré être resté à tout moment aux commandes.
              
"Je suis resté informé et à la tête du gouvernement bolivarien, en communication permanente avec le vice-président Elia Jaua et toute l'équipe gouvernementale", a-t-il assuré.
              
Hugo Chavez n'a pas cédé ses pouvoirs à son numéro deux comme le voudrait la Constitution dans de telles circonstances.
              
Il a justifié son silence sur son état de santé en assurant qu'il voulait s'exprimer une fois sûr de pouvoir se rétablir. "Je voulais vous parler sur le chemin escarpé par lequel je sens que je sors d'un autre abîme, avec le soleil du matin qui m'illumine. Je crois que nous avons réussi, merci mon Dieu", a-t-il ajouté.
              
Chavez avait donné une allocution télévisée le 12 juin pour annoncer qu'il se remettait d'une opération chirurgicale. Depuis, seuls des messages sur le site internet Twitter et des photos de lui avec son mentor, Fidel Castro, étaient apparus.
              
Mercredi, les télévisions cubaine et vénézuélienne avaient diffusé une vidéo le montrant en train de se promener avec Castro, discutant et plaisantant.
              
Mais l'annulation quelques heures plus tard de la tenue d'un important sommet latino-américain au Venezuela pour créer un bloc régional sans les Etats-Unis, avait épaissi le mystère autour de son état de santé.
              

 

Première publication : 01/07/2011

  • VENEZUELA

    Chavez apparaît pour la première fois depuis son opération à la télévision cubaine

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Caracas dément les rumeurs sur l'état de santé "critique" de Chavez

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Le Parlement permet à Hugo Chavez de gouverner par décret pour 18 mois

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)