Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin qui ne fait pas l'unanimité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Sénat argentin rejette la légalisation de l'avortement

En savoir plus

LE DÉBAT

Proche-Orient : un nouvel affrontement est-il imminent entre Israël et le Hamas ?

En savoir plus

SPORT

Vaste coup de filet dans le cadre d'une enquête sur des matchs truqués

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/07/2011

Les autorités turques ont procédé à une série d'arrestations dans les clubs de football turcs. La police turque a notamment placé le président du club de Fenerbahçe en garde à vue dans le cadre d'une enquête sur des matchs truqués.

AFP - La police turque a placé dimanche le président du club de football de Fenerbahçe Aziz Yildirim ainsi qu'environ 40 autres personnes en garde à vue dans le cadre d'une enquête sur des matchs truqués lors du championnat de 1re division 2010-2011, a rapporté l'agence Anatolie.

Des unités de la direction de la lutte contre le crime organisé ont procédé tôt dimanche à l'arrestation de M. Yildirim, du vice-président de Fenerbahçe Sekip Mosturoglu ainsi que du responsable financier du club, Tamer Yelkovan, selon Anatolie.

Des perquisitions étaient en cours au siège de Fenerbahçe, sur la rive asiatique d'Istanbul, ainsi que dans des établissements appartenant à des dirigeants du club.

Deux nouvelles recrues de l'équipe stambouliote, l'avant-centre nigérian Emmanuel Emenike, en provenance de Karabükspor, et l'attaquant Sezer Öztürk, d'Eskisehirspor, ont été arrêtées, affirme l'agence.

Champion de Turquie 2011, quart de finaliste de la Ligue des champions en 2008, Fenerbahçe est l'un des clubs les plus capés de Turquie. Aziz Yildirim, un entrepreneur du secteur du bâtiment, dirige Fenerbahçe depuis 1998.

Plusieurs autres clubs étaient concernés par l'opération. A Trabzon (nord-est), Nevzat Sakar, le vice-président de Trabzonspor, deuxième du championnat 2010-2011, a démenti avoir été arrêté, comme annoncé par Anatolie, mais une perquisition était en cours dans les locaux du club, selon l'agence.

A Sivas (centre), le président de Sivasspor Mecnun Odyakmaz, le gardien de but Korcan Celikay et l'attaquant Mehmet Yildiz ont été placés en garde à vue.

Le directeur technique d'Eskisehirspor Bülent Uygun et son directeur sportif Ümit Karan ont été arrêtés, rapporte Anatolie.

Des footballeurs ont également été interpellés à Ankara: l'attaquant de Gençlerbirligi (1re div.) Serkan Calik et son défenseur Mahmut Boz ainsi que le gardien de but d'Ankaragücü (1re div.) Serdar Kulbilge, toujours de même source.

Des arrestations ont aussi eu lieu à Diyarbakir, Izmir, Mersin et Giresun.

Le président du conseil d'administration de Fenerbahçe, Yüksel Günay, a dénoncé une arrestation abusive du président de son club.

"Je peux d'ores et déjà dire qu'il s'agit d'une affaire cousue de fil blanc. C'est l'Etat policier (...) A propos de quels matchs truqués est-ce qu'ils peuvent bien enquêter", a-t-il déclaré, cité par Anatolie.

"Jamais dans son histoire notre club, au passé couvert d'honneurs, n'a été impliqué dans un acte illégal, et il ne le sera jamais", a par ailleurs affirmé la direction de Fenerbahçe dans un communiqué appelant à faire la vérité au plus vite sur cette affaire.

Une vaste opération de lutte contre des matchs truqués a été organisée en Turquie en 2010, avec des dizaines de suspects arrêtés, mais aucun dirigeant d'un tel niveau n'avait été inquiété.

Une victoire sur Sivasspor (4-3), à Trabzonspor, a permis à Fenerbahçe de s'emparer lors de la dernière journée de la saison, du titre de champion de Turquie.
              

 

Première publication : 03/07/2011

COMMENTAIRE(S)