Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

Amériques

Le président Chavez est rentré au Venezuela après son opération

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/07/2011

Le président vénézuelien, Hugo Chavez, est rentré dans son pays ce lundi après avoir été opéré en juin d'une tumeur cancéreuse à Cuba. L'homme fort de Caracas l'a annoncé lui-même à la télévision nationale via un appel téléphonique.

AFP - Le président vénézuélien Hugo Chavez est rentré contre toute attente lundi dans son pays de Cuba où il a été opéré d'une tumeur cancéreuse, guilleret et prêt pour son "retour" à la vie publique après un mois d'absence.

"Nous arrivons au lever du soleil. Très heureux d'être à la maison", a déclaré Chavez à la télévision officielle VTV par téléphone, tandis que la chaîne diffusait des images du moment où le président arrivait dans son pays.

"C'est le début du retour", a-t-il ajouté. Chavez, ancien militaire, a expliqué avoir renoué avec sa routine du temps où il était jeune élève de l'armée: "examens médicaux, horaires stricts, médicaments, remise en forme".

Le président du premier exportateur de brut sud-américain et chef de file de la gauche radicale dans la région a été opéré le 10 juin d'un abcès pelvien puis d'une tumeur cancéreuse alors qu'il se trouvait à La Havane dans le cadre d'une tournée qui l'avait précédemment conduit au Brésil et en Equateur.

Il avait quitté le Venezuela le 5 juin.

Chavez, 56 ans, a indiqué qu'il avait l'espoir de se rétablir pleinement, sans donner plus de détails sur son traitement ni sur sa maladie.

Le chef de l'Etat, sorti de l'avion en survêtement, le bras gauche levé, est apparu souriant et apparemment avec bon moral, davantage que sur les vidéos diffusées ces derniers jours de La Havane où il se montrait amaigri et ému.

Reçu à Caracas par son vice-président Elias Jaua et plusieurs de ses ministres, il a entonné une chanson populaire et plaisanté: "Fidel (Castro, le père de la révolution cubaine) est presque monté dans l'avion", a-t-il lancé.

Il a également félicité l'équipe de football du Venezuela pour sa prestation face au Brésil (1-1), donné favori dimanche à la Copa America en Argentine.

"Cuba, Venezuela, sont une même patrie, je suis heureux", a déclaré Chavez qui a remercié les médecins de l'île pour les soins reçus.

Le président doit se présenter devant le "peuple vénézuélien" dans l'après-midi lors d'une cérémonie organisée aux portes du palais présidentiel de Miraflores à Caracas.

Mais il a déjà prévenu qu'il ne pourrait pas être présent aux célébrations du bicentenaire de l'indépendance du Venezuela, prévues mardi et pourtant si importantes pour lui qui est convaincu d'incarner une "seconde" indépendance, celle du peuple par rapport à la bourgeoisie.

"Je ne pense pas que je pourrai vous accompagner lors des cérémonies officielles mais je suis là et je serai là avec vous à mon poste de commandement au coeur de Caracas et du Venezuela. Même si évidemment je ne suis jamais parti, je suis toujours avec vous", a-t-il dit.

Le président n'a pas cédé ses pouvoirs à son vice-président pendant son absence.

Son état de santé a toutefois modifié la donne et introduit un élément supplémentaire d'incertitude avant l'élection présidentielle cruciale de fin 2012, à laquelle il a déjà dit qu'il se présenterait pour briguer un nouveau mandat.

"C'est une situation d'incertitude mais sans aucun doute c'est aussi une rupture, un point d'inflexion. La politique a touché terre. Superman n'est plus Superman", a estimé l'historienne Margarita Lopez Maya.

M. Chavez, élu à trois reprises depuis 1998 avec de confortables majorités, est toujours populaire avec 50% de soutien.

Pour l'instant, ses partisans affirment qu'il sera bien candidat en 2012.

"Indépendamment du caractère délicat de la maladie, sa vie n'a jamais été en danger. Nous n'en sommes pas passés par là", avait déclaré dimanche dans le quotidien El Universal le vice-président Elias Jaua. Hugo Chavez "sera bien entendu à nouveau président en 2012", a-t-il ajouté.

Première publication : 04/07/2011

  • VENEZUELA

    Chavez apparaît pour la première fois depuis son opération à la télévision cubaine

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Caracas dément les rumeurs sur l'état de santé "critique" de Chavez

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Le Parlement permet à Hugo Chavez de gouverner par décret pour 18 mois

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)