Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Moyen-orient

Le CICR a pu se rendre dans deux des régions les plus touchées par la répression

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/07/2011

Pour la première fois depuis le début du soulèvement contre le régime de Bachar al-Assad, le Comité international de la Croix-Rouge a pu se rendre en Syrie, les 28 et 29 juin, dans les villes de Deraa et d'Idlib durement touchées par la répression.

AFP - Le Comité international de la Croix-Rouge a pu pénétrer dans les villes syriennes de Daraa et d'Idlib, régions les plus touchées par la violence depuis le soulèvement populaire contre le régime du président Hafez al-Assad, a indiqué mercredi à l'AFP un porte-parole.

"La semaine dernière, nous avons pu aller à Daraa, dans le sud, et à Idlib, dans le nord. Ce sont les régions les plus touchées par la violence", a déclaré Hicham Hassan, du CICR.

Il a précisé que le personnel de l'organisation humanitaire s'était rendu le 28 juin à Daraa, et le 28 et 29 juin à Idlib.

Le personnel du CICR avait pour objectif de faire une "évaluation rapide des besoins (...) pour pouvoir le plus tôt possible apporter une assistance" aux populations.

M. Hassam a précisé qu'une fois que la mission d'évaluation aurait transmis ses conclusions, le CICR pourrait faire parvenir de l'aide en Syrie.

"C'est juste une question d'organisation", a-t-il expliqué.

Lors de son passage à Daraa et Idlib, le CICR a déjà fourni des kits de premiers secours aux habitants.

Le CICR réclamait depuis plusieurs semaines un accès à la Syrie.

A la mi-juin, le président de l'organisation, Jakob Kellenberger, s'était même rendu sur place pour s'entretenir avec le Premier ministre, Adel Safar, et le ministre des Affaires étrangères, Walid Mouallem. Une démarche qui lui avait permis d'obtenir la promesse d'un accès aux zones en proie aux troubles.

Les autorités syriennes, confrontées à un mouvement de contestation inédit depuis le 15 mars, ont envoyé des troupes dans plusieurs villes syriennes. Mais elles prétendent faire face à des "groupes armés qui sèment le chaos dans le pays".

Au moins 22 civils ont été tués mardi par les forces de sécurité à Hama, ville du nord de la Syrie encerclée par l'armée, les autorités tentant de soumettre cette ville traditionnellement rebelle, alors que les militants ont rejeté tout dialogue de "pure forme" avec le régime.

La répression du mouvement de contestation a coûté la vie à plus de 1.300 civils et poussé des milliers de Syriens à fuir, selon des ONG.

Première publication : 06/07/2011

  • SYRIE

    Les forces syriennes poursuivent leur offensive à Hama

    En savoir plus

  • SYRIE

    "Je me suis mis à courir alors que mon sang coulait à flots"

    En savoir plus

  • EXCLUSIF FRANCE 24

    Tony Blair : "La situation actuelle en Syrie ne peut pas durer"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)