Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Moyen-orient

Le CICR a pu se rendre dans deux des régions les plus touchées par la répression

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/07/2011

Pour la première fois depuis le début du soulèvement contre le régime de Bachar al-Assad, le Comité international de la Croix-Rouge a pu se rendre en Syrie, les 28 et 29 juin, dans les villes de Deraa et d'Idlib durement touchées par la répression.

AFP - Le Comité international de la Croix-Rouge a pu pénétrer dans les villes syriennes de Daraa et d'Idlib, régions les plus touchées par la violence depuis le soulèvement populaire contre le régime du président Hafez al-Assad, a indiqué mercredi à l'AFP un porte-parole.

"La semaine dernière, nous avons pu aller à Daraa, dans le sud, et à Idlib, dans le nord. Ce sont les régions les plus touchées par la violence", a déclaré Hicham Hassan, du CICR.

Il a précisé que le personnel de l'organisation humanitaire s'était rendu le 28 juin à Daraa, et le 28 et 29 juin à Idlib.

Le personnel du CICR avait pour objectif de faire une "évaluation rapide des besoins (...) pour pouvoir le plus tôt possible apporter une assistance" aux populations.

M. Hassam a précisé qu'une fois que la mission d'évaluation aurait transmis ses conclusions, le CICR pourrait faire parvenir de l'aide en Syrie.

"C'est juste une question d'organisation", a-t-il expliqué.

Lors de son passage à Daraa et Idlib, le CICR a déjà fourni des kits de premiers secours aux habitants.

Le CICR réclamait depuis plusieurs semaines un accès à la Syrie.

A la mi-juin, le président de l'organisation, Jakob Kellenberger, s'était même rendu sur place pour s'entretenir avec le Premier ministre, Adel Safar, et le ministre des Affaires étrangères, Walid Mouallem. Une démarche qui lui avait permis d'obtenir la promesse d'un accès aux zones en proie aux troubles.

Les autorités syriennes, confrontées à un mouvement de contestation inédit depuis le 15 mars, ont envoyé des troupes dans plusieurs villes syriennes. Mais elles prétendent faire face à des "groupes armés qui sèment le chaos dans le pays".

Au moins 22 civils ont été tués mardi par les forces de sécurité à Hama, ville du nord de la Syrie encerclée par l'armée, les autorités tentant de soumettre cette ville traditionnellement rebelle, alors que les militants ont rejeté tout dialogue de "pure forme" avec le régime.

La répression du mouvement de contestation a coûté la vie à plus de 1.300 civils et poussé des milliers de Syriens à fuir, selon des ONG.

Première publication : 06/07/2011

  • SYRIE

    Les forces syriennes poursuivent leur offensive à Hama

    En savoir plus

  • SYRIE

    "Je me suis mis à courir alors que mon sang coulait à flots"

    En savoir plus

  • EXCLUSIF FRANCE 24

    Tony Blair : "La situation actuelle en Syrie ne peut pas durer"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)