Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Economie

Facebook prépare une réponse "extraordinaire" à Google+

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 06/07/2011

Une semaine après l’arrivée de Google+, le réseau social du géant de l’Internet, Facebook doit annoncer mercredi "quelque chose d’extraordinaire" selon les termes de son PDG Mark Zuckerberg. La guerre du web social bat son plein.

Mark Zuckerberg l'assure en personne... Ce sera "quelque chose d’extraordinaire". Le fondateur de Facebook s’apprête mercredi à révéler une nouveauté pour son réseau social pour laquelle il ne lésine pas sur les superlatifs. Un avertissement qui a mis l’eau à la bouche au petit monde des nouvelles technologies. Depuis la sortie, le 28 juin, de Google+, la réponse de Google à Facebook, la contre-offensive de Mark Zuckerberg est en effet très attendue. Dans ce contexte de guerre totale sur le front du web social, le moulin à rumeurs autour des intentions du géant des réseaux sociaux s’est emballé.

"Chats" vidéo à plusieurs. C’est l’option Skype. L’une des principales innovations de Google+ est la possibilité, grâce à une fonction baptisée "bulles", de faire des visioconférences jusqu’à 10 personnes à la fois. Facebook ne dispose pas d’une telle option. Plus pour longtemps affirme le très influent blog technologique TechCrunch. Le réseau social de Mark Zuckerberg s’apprêterait à dévoiler mercredi l’intégration du service de discussions vidéo de Skype à Facebook.

Une hypothèse logique : Facebook était déjà sur le point de faire une telle annonce, en septembre 2010, avant que le projet ne capote pour une raison inconnue. Depuis lors, Skype a été racheté pour plus de 8 milliards de dollars par Microsoft. Le géant de l’informatique est un partenaire historique de Facebook dans lequel il avait investi plus de 200 millions de dollars en 2007. À cette époque, Zuckerberg et sa 'bande' n’étaient que des petits joueurs dans une cour dominée par MySpace. Microsoft a donc tout intérêt à ce que Facebook ne pâtisse pas de l’arrivée de Google+.

Une amélioration du partage d’images : Un autre avantage de Google+ sur Facebook est le partage automatique des photos prises depuis un smartphone Android (le système d’exploitation pour téléphone portable de Google). Rien de tel avec Facebook, alors que la mise en ligne de photos est la principale activité sur les réseaux sociaux.

La poule aux œufs d’or de Mark Zuckerberg s’apprêterait-elle à combler d’une manière ou d’une autre ce retard ? C’est d’autant plus envisageable que le PDG du groupe a choisi d’évoquer l’arrivée prochaine de "quelque chose d’extraordinaire" depuis les locaux de Seattle, où travaillent tous les ingénieurs impliqués dans Facebook pour les téléphones portables.

Le "projet Spartan" : Et si tout cela n’avait rien à voir avec Google+ ? Facebook traîne en effet dans ses cartons depuis plus d’un an un mystérieux "projet Spartan" qui serait davantage un coup dur pour Apple. Il s'agirait d'un projet qui permettrait aux utilisateurs de Facebook sur iPhone et iPad d'accéder à leur réseau social sans passer par la boutique en ligne iTunes, célèbre pour permettre à Apple de contrôler étroitement les applications pouvant être utilisées sur ses téléphones et tablettes. En contournant iTunes, Facebook s’émanciperait de la tutelle d’Apple et surtout prouverait qu’il est possible de créer sur les populaires iPhone des applications sans se soumettre au bon vouloir des équipe de Steve Jobs, le PDG d’Apple.

Première publication : 06/07/2011

  • INTERNET

    Google répond enfin à Facebook avec Google +

    En savoir plus

  • INTERNET

    Bataille de chiffres autour de la fréquentation de Facebook

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIE

    Facebook s'attaque à Google sur la protection de la vie privée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)