Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : Cameron promet des pouvoirs élargis à l'Écosse

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

Economie

Les agences de notation dans le collimateur de la zone euro

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/07/2011

En Europe, les critiques se multiplient à l’encontre des agences de notation après la dégradation, le 5 juillet, de la note du Portugal par Moody’s. Ce n'est pas la première fois qu'elles sont pointées du doigt. Mais pourquoi fait-on appel à elles ?

La Banque centrale européenne vient de qualifier les agences de notation de "structures oligopolistiques non souhaitables". Avant cela la France avait déjà appelé à "continuer à réformer" ces institutions qui notent les États. Même l’Allemagne a demandé de "limiter leur influence".

Pourquoi cette levée de bouclier ? Moody’s, l’une des trois grandes agences de notation (avec Standard & Poor’s et Fitch) a décidé, le 5 juillet, de dégrader de quatre crans la note du Portugal. Dorénavant, les bons du Trésor portugais sont considérés comme des titres "pourris", Lisbonne ayant du coup plus de difficultés à trouver de l’argent sur les marchés financiers. L’Europe estime donc que Moody’s a compliqué la tâche du Portugal qui doit assainir ses finances.

Les agences de notation avaient déjà été sous le feu des critiques après le début de la crise écononomique aux États-Unis. Elles avaient alors été accusées de ne pas avoir prévu l’éffondrement des subprimes qu’elles étaient censés surveiller. Malgré les critiques récurrentes, elles semblent continuer à faire la pluie et le beau temps sur les marchés financiers. Pourquoi a-t-on besoin d’elles ?

Première publication : 07/07/2011

  • ZONE EURO

    Les banques françaises très exposées à la crise grecque, selon Moody's

    En savoir plus

  • GRÈCE

    L'agence Fitch abaisse la note de la Grèce

    En savoir plus

  • CRISE FINANCIÈRE

    Michel Barnier prône la création d'une agence de notation européenne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)