Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

FRANCE

Un séparatiste de l'ETA interpellé à Cambridge

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/07/2011

Arrêté jeudi à Cambridge, Eneko Gogeaskoetxea Arronategui est soupçonné d'avoir tenté d'assassiner le roi d'Espagne, Juan Carlos en 1997. Il était la cible d'un mandat d'arrêt européen.

AFP - Un membre présumé de l'organisation séparatiste basque armée ETA, Eneko Gogeaskoetxea Arronategui, recherché pour "terrorisme" et "dans le cadre d'une enquête sur la tentative d'assassinat du roi d'Espagne" en 1997, a été arrêté au Royaume-Uni, a annoncé jeudi la police britannique.

Ce ressortissant espagnol, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen, a été interpellé peu avant 09H00 locales à Cambridge (est), "dans le cadre d'une opération menée en collaboration avec les services de renseignement", ont précisé les forces de l'ordre dans un communiqué.

"Le mandat d'arrête européen stipule que Arronategui est recherché pour participation à une bande armée, tentative d'assassinat contre le roi, acte de terrorisme meurtrier, possession d'armes, vol et contrefaçon", ajoute le communiqué, en faisant référence à des faits qui "se seraient produits le 18 octobre 1997".

Les enquêteurs, appuyés par une équipe de la section antiterroriste, perquisitionnaient jeudi matin "une habitation et deux locaux professionnels à Cambridge".

Le suspect, âgé de 44 ans, devait être présenté dans l'après-midi à un tribunal.

L'ETA, qui a annoncé le 10 janvier un cessez-le-feu, est considérée comme terroriste par l'Union européenne et les Etats-Unis. Elle est tenue pour responsable de la mort de 829 personnes en plus de 40 ans d'attentats pour l'indépendance basque.

Première publication : 07/07/2011

  • FRANCE

    Un séparatiste de l'ETA, réclamé par l'Espagne, arrêté à Cahors

    En savoir plus

  • FRANCE - ESPAGNE

    La militante basque Aurore Martin sort de la clandestinité

    En savoir plus

  • ESPAGNE

    L'ETA s'engage une nouvelle fois à déposer les armes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)