Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

EUROPE

Les employés de News of the World "écœurés" par la fermeture de leur journal

Vidéo par Alix BAYLE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/07/2011

Les 200 employés de l'hebdomadaire britannique à scandales sont sous le choc après l'annonce, jeudi soir, de la fermeture de leur titre, propriété du magnat de la presse australo-américain Rupert Murdoch. Le tabloïd avait été créé en 1843.

AFP - Les employés du News of the World (NOTW) étaient atterrés et furieux jeudi après l'annonce surprise de la fermeture de leur hebdomadaire, victime d'une tonitruante affaire d'écoutes illégales, un scandale du type de ceux qui ont fait la fortune du journal britannique.

Au sortir des bâtiments industriels en briques rouges de Wapping, dans l'est de Londres, nombre de membres du staff du NOTW né en 1843 disaient avoir le sentiment d'être des boucs émissaires. Ou en tout cas des victimes de pratiques illégales antérieures à leur embauche.

David Wooding, rédacteur-en-chef adjoint, admettait que les employés "étaient totalement écoeurés" par les révélations selon lesquelles un détective privé travaillant pour le compte du NOTW aurait piraté les messageries téléphoniques d'une écolière assassinée, de soldats morts au combat et de multiples personnalités.

"Maintenant, nous sommes embringués dans ce lamentable gâchis créé par des gens qui ont travaillé pour le journal il y a de nombreuses années", lâche-t-il.

"Je suis venu ici parce que je pensais qu'il s'agissait d'une super équipe professionnelle et dynamique", souligne-t-il.

"C'est franchement épouvantable", laisse tomber un employé devant les journalistes agglutinés aux portes du journal qui publiera son dernier numéro dimanche.

"L'atmosphère est plutôt tendue là-dedans", confie un autre. Et d'ajouter qu'"il y a beaucoup de monde inquiet" à l'évocation du futur incertain des quelque 200 employés.

"Je garde la tête bien haute, et j'affirme que je suis fier d'avoir travaillé pour le News of the World", proclame pour sa part sur le ton de la défiance Dan Wootton, le patron de la rubrique showbusiness.

"On ne piratait pas les téléphones, on produisait le type de journalisme récompensé par des prix", note-t-il.

Première publication : 08/07/2011

  • MÉDIAS - ROYAUME-UNI

    Rupert Murdoch ferme son hebdomadaire News of the World

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Le tabloïd News of the World enlisé dans des scandales d’écoutes téléphoniques

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    Les personnages-clés de l'affaire Murdoch

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)