Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

8ème Jeux de la Francophonie: quelque 4000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le bistrot, une tradition française qui se perd

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE poursuit sa politique monétaire accommodante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Football : la Coupe d'Afrique des nations fait sa révolution

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 08/07/2011

Bâmiyân, l'Afghanistan de demain?

Début juillet, l'OTAN a commencé à retirer ses troupes d'Afghanistan pour passer la main aux autorités afghanes. Parmi les premières régions concernées : Bâmiyân. Un endroit paisible, sans Taliban. Notre reporter Sylvain Rousseau s'est rendu sur place.

Les Bouddhas

La première chose qui frappe lorsqu'on arrive à Bâmiyân, c'est cette montagne au loin... avec ses deux trous béants de chaque côté. En mars 2001, les Talibans détruisaient les deux bouddhas les plus hauts du monde. Respectivement 38 et 53 mètres. Aujourd'hui, c'est probablement l'un des paysages les plus tristes au monde. Le résultat de la barbarie, de l'obscurantisme et du fanatisme est visible dans ces niches vides. Sur place, quelques ouvriers ramassent les dernières pierres et les entreposent à l'abri. D'après l'UNESCO, les pierres ramassées suite après la destruction des bouddhas pourrait servir à les reconstruire. Un jour.

Les Hazaras

Un peu plus loin, le centre ville. En fait une rue principale, et des échoppes de chaque côté. La première impression lorsqu'on entre dans Bâmiyân... c'est celle qu'on a quitté l'Afghanistan. On remarque la quasi absence de buqua bleue et les traits mongols des habitants. La légende veut qu'ils soient les descendants des soldats de Gengis Khan. Ils sont Hazaras. C'est la seule ethnie chiite d'un Afghanistan à 90% sunnite. Ils ont été déclaré infidèles par les Talibans. Lorsque ces derniers sont rentrés dans Bâmiyân... ils ont fait 15 000 morts parmi la population locale. Une population qui vit depuis dans la haine des Taliban et la crainte de leur retour.

Band e Amir

Dans un passé pas si lointain, Bâmiyân était LA région touristique d'Afghanistan. Un tourisme que tente de faire revivre Habiba Sarabi. En 2005, elle était la première femme afghane élue gouverneur d'une province. Elle a donc créé Band e Amir. Le premier parc national afghan. Un ensemble de 6 lacs au milieu des montagnes... mais dont la seule curiosité sont... des pédalos. Des canards de toutes les couleurs qui permettent aux rares touristes (militaires, ONG ou afghan eux mêmes) d'aller se promener sur un lac à l'eau bleue turquoise.

L'Afghanistan fantasmé

Malgré tout ça, Bâmiyân est l'une des régions les plus pauvres d'Afghanistan. Des paysans aux outils moyenâgeux vivent en troglodyte. Demain, les forces de l'OTAN vont totalement quitter la province pour laisser derrière eux des policiers et une armée incapables de repousser les Taliban. Mais Bâmiyân est pour l'instant la vitrine d'un Afghanistan qui s'en sort seul. Afghanistan de demain d'après la coalition ou Afghanistan d'hier d'après les Afghans, Bâmiyân est l'Afghanistan fantasmé par les pouvoirs occidentaux.

Par Sylvain ROUSSEAU

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/07/2017 Asie - pacifique

Afghanistan : les enlèvements, une crainte au quotidien

Plus de 300 enlèvements ont été recensés en Afghanistan en 2016. Ils sont le fait de groupes terroristes, mais aussi, et surtout, de réseaux criminels. Et si l'on entend souvent...

En savoir plus

14/07/2017 Asie - pacifique

Football : l'empire chinois contre-attaque

Depuis plusieurs mois, la Chine rebat les cartes du football mondial. Grâce à des moyens quasi illimités, joueurs et entraîneurs issus des meilleurs clubs mondiaux y affluent...

En savoir plus

14/07/2017 Moyen-Orient

Exclusif : à l'assaut de Raqqa, fief de l'EI en Syrie

Dans le nord de la Syrie, la ville de Raqqa est aux mains du groupe État islamique (EI) depuis début 2014. Jusqu'à récemment encore impénétrable, cette ville stratégique,...

En savoir plus

07/07/2017 Pologne

Pologne : le grand écart européen

En Pologne, Jaroslaw Kaczynski, le chef de Droit et Justice (PiS), joue les francs-tireurs. Son parti, très influent sur le gouvernement, s'affranchit de plus en plus des règles...

En savoir plus

30/06/2017 Moyen-Orient

Arabie saoudite : la longue marche des femmes

En Arabie saoudite, les femmes sont des citoyennes de seconde classe. Elles ne peuvent ni conduire, ni voyager, sans l'autorisation d'un tuteur : frère, père, cousin ou même...

En savoir plus