Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Manifestation pro-Gaza interdite : l'appel au calme de Manuel Valls

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : il sera "très difficile" de récupérer les corps des victimes

    En savoir plus

  • Trêve de douze heures à Gaza, les négociations se poursuivent à Paris

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

Moyen-orient

L'ambassadeur de France en Syrie s'est rendu dans la ville assiégée de Hama

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/07/2011

Eric Chevallier, ambassadeur de France en Syrie, s'est rendu jeudi dans la ville de Hama où la contestation au régime de Damas est durement réprimée par les forces de sécurité. L'ambassadeur américain s'est également rendu à Hama ce jour-là.

AFP - L'ambassadeur de France en Syrie, Eric Chevallier, s'est rendu jeudi dans la ville de Hama, centre actuel de la contestation contre le régime de Bachar al-Assad, pour témoigner de "l'engagement de la France aux côté des victimes", a annoncé vendredi Paris.

"L'ambassadeur de France en Syrie s'est effectivement rendu à Hama hier. Eric Chevallier s'est rendu notamment dans l'un des principaux hôpitaux de la ville où il a rencontré les équipes médicales, des blessés et leurs familles", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero.

"Il y est allé pour manifester l'engagement de la France aux côtés des victimes, de la population civile", a précisé le porte-parole. "La France rappelle sa préoccupation concernant le sort des habitants de la ville de Hama et sa condamnation des violences exercées en Syrie par les autorités contre les manifestants et la population civile", a ajouté Bernard Valero.

Jeudi, le département d'Etat américain avait fait savoir que l'ambassadeur des Etats-Unis en Syrie, Robert Ford, s'était lui aussi rendu à Hama, s'attirant une vive réplique des autorités syriennes.

"La présence de l'ambassadeur américain à Hama sans autorisation préalable est une preuve claire de l'implication des Etats-Unis dans les évènements en cours et de leur tentative d'inciter à faire monter (la tension), ce qui nuit à la sécurité et à la stabilité en Syrie", a déclaré le ministère syrien des Affaires étrangères dans un communiqué.

"La Syrie met en garde contre de tels comportements irresponsables, et affirme sa détermination à continuer de prendre toutes les mesures susceptibles de ramener le calme et la stabilité dans le pays", ajoute le ministère.

Plus de 150.000 manifestants se trouvaient encore vendredi sur la place al-Assi à Hama, ont indiqué des militants des droits de l'Homme. La ville est depuis 1982 un symbole historique, après la répression d'une révolte du mouvement interdit des Frères musulmans contre le président Hafez al-Assad, père de Bachar, qui avait fait 20.000 morts.

Première publication : 08/07/2011

  • SYRIE

    Damas accuse les États-Unis d'aviver les tensions

    En savoir plus

  • SYRIE

    Des centaines de personnes fuient la ville de Hama, assiégée par l'armée

    En savoir plus

  • SYRIE

    Freedom WoBas, arme de dérision massive contre le régime syrien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)