Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • En direct : 51 Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

Moyen-orient

L'ambassadeur de France en Syrie s'est rendu dans la ville assiégée de Hama

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/07/2011

Eric Chevallier, ambassadeur de France en Syrie, s'est rendu jeudi dans la ville de Hama où la contestation au régime de Damas est durement réprimée par les forces de sécurité. L'ambassadeur américain s'est également rendu à Hama ce jour-là.

AFP - L'ambassadeur de France en Syrie, Eric Chevallier, s'est rendu jeudi dans la ville de Hama, centre actuel de la contestation contre le régime de Bachar al-Assad, pour témoigner de "l'engagement de la France aux côté des victimes", a annoncé vendredi Paris.

"L'ambassadeur de France en Syrie s'est effectivement rendu à Hama hier. Eric Chevallier s'est rendu notamment dans l'un des principaux hôpitaux de la ville où il a rencontré les équipes médicales, des blessés et leurs familles", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero.

"Il y est allé pour manifester l'engagement de la France aux côtés des victimes, de la population civile", a précisé le porte-parole. "La France rappelle sa préoccupation concernant le sort des habitants de la ville de Hama et sa condamnation des violences exercées en Syrie par les autorités contre les manifestants et la population civile", a ajouté Bernard Valero.

Jeudi, le département d'Etat américain avait fait savoir que l'ambassadeur des Etats-Unis en Syrie, Robert Ford, s'était lui aussi rendu à Hama, s'attirant une vive réplique des autorités syriennes.

"La présence de l'ambassadeur américain à Hama sans autorisation préalable est une preuve claire de l'implication des Etats-Unis dans les évènements en cours et de leur tentative d'inciter à faire monter (la tension), ce qui nuit à la sécurité et à la stabilité en Syrie", a déclaré le ministère syrien des Affaires étrangères dans un communiqué.

"La Syrie met en garde contre de tels comportements irresponsables, et affirme sa détermination à continuer de prendre toutes les mesures susceptibles de ramener le calme et la stabilité dans le pays", ajoute le ministère.

Plus de 150.000 manifestants se trouvaient encore vendredi sur la place al-Assi à Hama, ont indiqué des militants des droits de l'Homme. La ville est depuis 1982 un symbole historique, après la répression d'une révolte du mouvement interdit des Frères musulmans contre le président Hafez al-Assad, père de Bachar, qui avait fait 20.000 morts.

Première publication : 08/07/2011

  • SYRIE

    Damas accuse les États-Unis d'aviver les tensions

    En savoir plus

  • SYRIE

    Des centaines de personnes fuient la ville de Hama, assiégée par l'armée

    En savoir plus

  • SYRIE

    Freedom WoBas, arme de dérision massive contre le régime syrien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)