Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Exposition "Hergé" : qui était le créateur de Tintin ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mondial de l'auto : place aux voitures électriques et autonomes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep : bombardements russes, coups de menton américains"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La réconciliation est une œuvre de persévérance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Guerre et paix" : l'épitaphe de la Toile pour Shimon Peres

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 2)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Colombie : le chef des Farc demande pardon aux victimes du conflit

En savoir plus

SPORT

Richard Gasquet donne l'avantage à la France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/07/2011

Sélectionné pour la première fois depuis 2008, Richard Gasquet a fêté son retour en équipe de France en battant Florian Mayer (4-6, 4-6, 7-5, 6-3, 6-3). Les Bleus mènent, 1-0, face à l'Allemagne en quarts de finale de la Coupe Davis.

AFP - La France a pris les devants face à l'Allemagne en quarts de finale de la Coupe Davis après la victoire de Richard Gasquet, qui a su remonter un handicap de deux sets pour battre le N.1 allemand Florian Mayer 4-6, 4-6, 7-5, 6-3, 6-3, vendredi à Stuttgart.

Gaël Monfils, le N.1 français et 7e joueur mondial, a les moyens de conforter cette avance dans le deuxième match face à l'Allemand Philipp Kohlschreiber, N.42 au classement ATP.

Gasquet a d'abord eu le mérite de sauver sa peau dans un troisième set très mal engagé, puis de ne pas se déconcentrer quand Mayer s'est blessé, apparemment à la cuisse droite, dans le quatrième set, dans le jeu de 2-1 pour le Français.

Dans l'impossibilité de servir de vraies premières balles, et très gêné dans ses déplacements, l'Allemand n'a pu que laisser filer un match qu'il avait pourtant parfaitement démarré.

On n'a jamais retrouvé vendredi sur la terre battue de Stuttgart le Richard rayonnant et décomplexé de ces derniers mois. Mais plutôt le Gasquet peu sûr de lui et attentiste de 2008 et 2009.

Pour son premier match de Coupe Davis en simple depuis 2008, et l'épisode peu reluisant de Winstom Salem, le Biterrois est apparu très tendu, hésitant à lâcher ses coups et loin de son meilleur niveau.

Le scénario s'est répété exactement à l'identique dans les deux premiers sets. Il a pris tôt le service adverse (4-2, puis 3-1), mais sans jamais pouvoir confirmer ce break d'avance.

Avec son jeu étrange, ses revers slicés et ses sauts de cabri pour frapper quelques revers à plat, l'Allemand a su prendre l'initiative en premier, pour faire douter le N.11 mondial et remporter ces deux manches.

Incapable de lâcher son coup droit, et irrégulier en revers, Gasquet a encore breaké d'entrée (2-0) dans le troisième set, pour mieux rendre aussitôt son service.

Il a même abandonné son service sur une double faute à 4-4, laissant Mayer servir pour le gain du match. Mais l'Allemand, jusque-là très solide, avec un bon service, une belle longueur de balle et un minimum de déchet, a craqué lâchant ce jeu blanc.

Assommé, Mayer a commis quatre nouvelles erreurs, pour donner à Gasquet ce troisième set. Encore bien hésitant, Gasquet s'est ensuite contenté de faire jouer son adversaire, pour empocher les deux derniers sets et le match.

Première publication : 08/07/2011

  • TENNIS - COUPE DAVIS

    La France sort l'Autriche et se qualifie pour les quarts de finale

    En savoir plus

  • COUPE DAVIS

    Les Bleus surclassent l'Autriche et prennent le large avant le double

    En savoir plus

  • TENNIS - COUPE DAVIS

    Les Bleus face à l’Autriche dans un hangar de l'aéroport de Vienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)