Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

EUROPE

Le FMI débloque 3,2 milliards d'euros pour la Grèce

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/07/2011

Le Fonds monétaire international a débloqué, vendredi, 3,2 milliards d'euros pour la Grèce, dans le cadre d'un prêt de 30 milliards d'euros accordé au pays en mai 2010.

AFP - Le Fonds monétaire international a annoncé vendredi qu'il débloquait la cinquième tranche de son prêt à la Grèce, pour un montant de 3,2 milliards d'euros.
              
Le FMI a indiqué dans un communiqué que son conseil d'administration avait voté pour mettre cette somme à disposition d'Athènes, dans le cadre d'un prêt de 30 milliards d'euros accordé en mai 2010.
              
La directrice générale du Fonds, Christine Lagarde, citée dans le communiqué, a affirmé que la Grèce ne se sortirait de la crise dans laquelle elle est plongée que si les créanciers privés participaient à son sauvetage.
              
"La viabilité de la Grèce dépend essentiellement d'une mise en oeuvre vigoureuse et dans les délais du programme d'ajustement, sans laisser de place aux dérapages, de la poursuite du soutien des partenaires européens et de l'implication du secteur privé", a-t-elle expliqué.
              
Elle a encouragé le gouvernement grec à rester ferme.
              
"Le programme donne des résultats importants: le déficit budgétaire est en train de baisser, l'économie de se rééquilibrer et la compétitivité de s'améliorer", a affirmé Mme Lagarde.
              
"Cependant, avec beaucoup de réformes structurelles toujours à mettre en oeuvre, des défis considérables demeurent pour la politique économique", a-t-elle ajouté.
              
Selon elle, "la mise en oeuvre des réformes structurelles doit être accélérée. Cela contribuera à obtenir des synergies, comme celles entre les privatisations et la réduction des barrières administratives à l'investissement".
              
Parmi les éléments ayant besoin d'être réformés, elle a cité "le poids élevé de la fiscalité sur le travail et le système judiciaire inefficace".

Première publication : 09/07/2011

  • ZONE EURO

    La Grèce est-elle victime d'une politique néocoloniale ?

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Un "même mécanisme" est à l’œuvre au Portugal et en Grèce

    En savoir plus

  • FMI

    Dans son premier discours, Christine Lagarde appelle les Grecs à l'unité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)