Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Scrutin local au Royaume-Uni : Londres, l'exception travailliste

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Course à la Maison Blanche : l'imbattable Donald Trump ?

En savoir plus

TECH 24

Revenu universel : le nouveau cheval de bataille de la Silicon Valley

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Les confidences d’un artisan pipier de Paris

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Richard Berry

En savoir plus

FOCUS

Philippines : l'incroyable retour du clan Marcos, symbole des années noires de la dictature

En savoir plus

#ActuElles

Les femmes dans l’entreprise : Isabelle Kocher, première directrice générale du CAC40

En savoir plus

REPORTERS

Proche-Orient : "L'intifada des couteaux", le malaise d’une génération

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Kevin Costner, de retour dans "Criminal"

En savoir plus

Asie - pacifique

Washington pourrait suspendre une partie de son aide militaire au Pakistan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/07/2011

Les États-Unis vont suspendre une partie de leur aide militaire au Pakistan afin, notamment, de voir l'armée pakistanaise combattre plus efficacement les Taliban, selon une information révélée samedi par le New York Times.

AFP - Les Etats-Unis suspendent ou annulent une partie de leur aide militaire au Pakistan dans un climat de détérioration des relations entre les deux pays, rapporte samedi le New York Times.
              
Citant de hauts responsables militaires américains s'exprimant sous couvert d'anonymat, le quotidien explique que cette décision est liée d'une part au départ du Pakistan de conseillers militaires américains sur ordre de Karachi et d'autre part à la volonté de Washington de voir l'armée pakistanaise combattre plus efficacement les talibans.
              
Selon le quotidien, le montant total des suspensions et des annulations pourrait atteindre 800 millions de dollars, soit plus d'un tiers de l'aide militaire annuelle de Washington.
              
Les relations entre Washington et Islamabad sont au plus bas depuis l'élimination du chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, lors d'un raid d'un commando américain au Pakistan le 2 mai.

Première publication : 10/07/2011

  • PAKISTAN

    Meurtre du journaliste Syed Saleem Shahzad : Islamabad dénonce les accusations américaines

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Afghanistan, Iran et Pakistan s'engagent à lutter ensemble contre le terrorisme

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Des informateurs de la CIA arrêtés au Pakistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)