Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump Junior en Inde : un voyage d’affaires très politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Viols, agressions, harcèlement : les témoignages qui accablent l'Unef"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : le dialogue de la dernière chance

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

En Allemagne, une baisse significative de la délinquance juvénile

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La chanson française à fleur de peau

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "nouveaux visages" de la lutte contre les armes à feu aux États-Unis

En savoir plus

Moyen-orient

Washington presse le président Saleh de renoncer au pouvoir

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/07/2011

Le conseiller de Barack Obama pour la lutte contre le terrorisme a rencontré le président yéménite Ali Abdallah Saleh, dimanche, en Arabie Saoudite où ce dernier est hospitalisé. Les États-Unis lui ont demandé de signer l'accord de transition.

AFP - Un conseiller du président américain Barack Obama a demandé au président yéménite Ali Abdallah Saleh de signer l'accord sur le transfert du pouvoir, lors d'une rencontre à Ryad, où le Yéménite est soigné depuis à la suite d'un attentat, a indiqué dimanche la Maison Blanche.
              
"Les Etats-Unis pensent qu'une transition au Yémen doit s'amorcer immédiatement de façon à ce que les Yéménites puissent concrétiser leurs espoirs", a indiqué un communiqué de la Maison Blanche confirmant la rencontre.

Première publication : 10/07/2011

  • YEMEN

    "Le discours de Saleh est une manœuvre politique destinée à amadouer l’opposition"

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Première apparition télévisée du président Saleh depuis son hospitalisation

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Disparition de cinquante soldats yéménites après un assaut d'Al-Qaïda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)