Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

Moyen-orient

Washington presse le président Saleh de renoncer au pouvoir

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/07/2011

Le conseiller de Barack Obama pour la lutte contre le terrorisme a rencontré le président yéménite Ali Abdallah Saleh, dimanche, en Arabie Saoudite où ce dernier est hospitalisé. Les États-Unis lui ont demandé de signer l'accord de transition.

AFP - Un conseiller du président américain Barack Obama a demandé au président yéménite Ali Abdallah Saleh de signer l'accord sur le transfert du pouvoir, lors d'une rencontre à Ryad, où le Yéménite est soigné depuis à la suite d'un attentat, a indiqué dimanche la Maison Blanche.
              
"Les Etats-Unis pensent qu'une transition au Yémen doit s'amorcer immédiatement de façon à ce que les Yéménites puissent concrétiser leurs espoirs", a indiqué un communiqué de la Maison Blanche confirmant la rencontre.

Première publication : 10/07/2011

  • YEMEN

    "Le discours de Saleh est une manœuvre politique destinée à amadouer l’opposition"

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Première apparition télévisée du président Saleh depuis son hospitalisation

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Disparition de cinquante soldats yéménites après un assaut d'Al-Qaïda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)