Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason du système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Moyen-orient

Washington presse le président Saleh de renoncer au pouvoir

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/07/2011

Le conseiller de Barack Obama pour la lutte contre le terrorisme a rencontré le président yéménite Ali Abdallah Saleh, dimanche, en Arabie Saoudite où ce dernier est hospitalisé. Les États-Unis lui ont demandé de signer l'accord de transition.

AFP - Un conseiller du président américain Barack Obama a demandé au président yéménite Ali Abdallah Saleh de signer l'accord sur le transfert du pouvoir, lors d'une rencontre à Ryad, où le Yéménite est soigné depuis à la suite d'un attentat, a indiqué dimanche la Maison Blanche.
              
"Les Etats-Unis pensent qu'une transition au Yémen doit s'amorcer immédiatement de façon à ce que les Yéménites puissent concrétiser leurs espoirs", a indiqué un communiqué de la Maison Blanche confirmant la rencontre.

Première publication : 10/07/2011

  • YEMEN

    "Le discours de Saleh est une manœuvre politique destinée à amadouer l’opposition"

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Première apparition télévisée du président Saleh depuis son hospitalisation

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Disparition de cinquante soldats yéménites après un assaut d'Al-Qaïda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)