Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Grèce, la victoire de Syriza doit-elle inquiéter les Européens ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Union Africaine, est-ce vraiment une union ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande, le "Hitler" d'Al Watan Al An

En savoir plus

REPORTERS

Syrie : Kobané, la reconquête

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

Moyen-orient

Washington presse le président Saleh de renoncer au pouvoir

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/07/2011

Le conseiller de Barack Obama pour la lutte contre le terrorisme a rencontré le président yéménite Ali Abdallah Saleh, dimanche, en Arabie Saoudite où ce dernier est hospitalisé. Les États-Unis lui ont demandé de signer l'accord de transition.

AFP - Un conseiller du président américain Barack Obama a demandé au président yéménite Ali Abdallah Saleh de signer l'accord sur le transfert du pouvoir, lors d'une rencontre à Ryad, où le Yéménite est soigné depuis à la suite d'un attentat, a indiqué dimanche la Maison Blanche.
              
"Les Etats-Unis pensent qu'une transition au Yémen doit s'amorcer immédiatement de façon à ce que les Yéménites puissent concrétiser leurs espoirs", a indiqué un communiqué de la Maison Blanche confirmant la rencontre.

Première publication : 10/07/2011

  • YEMEN

    "Le discours de Saleh est une manœuvre politique destinée à amadouer l’opposition"

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Première apparition télévisée du président Saleh depuis son hospitalisation

    En savoir plus

  • YÉMEN

    Disparition de cinquante soldats yéménites après un assaut d'Al-Qaïda

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)