Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des émeutes éclatent au Gabon après l'annonce de la victoire de justesse d'Ali Bongo

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (2ème partie)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (1ère partie)

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Offensive turque en Syrie : le casse-tête de Washington

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Venise, ses gondoles, ses canaux et... son cinéma !

En savoir plus

FOCUS

Crise des migrants : la rue, point de passage obligé pour les demandeurs d'asile à Paris?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

FACE À FACE

La démission de Macron, un nouveau coup dur pour Hollande

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, Macron tua le père"

En savoir plus

Asie - pacifique

Washington suspend une partie de son aide militaire au Pakistan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/07/2011

Les États-Unis vont réduire provisoirement d'un tiers l'aide militaire qu'ils versent à Islamabad. Les relations entre les deux pays se sont détériorées depuis l'opération américaine au Pakistan qui a conduit à la mort de Ben Laden, le 1er mai.

AFP - Les Etats-Unis ont suspendu une partie de leur aide militaire au Pakistan, a annoncé dimanche le secrétaire général de la Maison Blanche, William Daley, confirmant une information du New York Times.
              
Islamabad "a pris des mesures qui nous ont amené à suspendre certaines aides que nous donnons à l'armée" pakistanaise, a déclaré M. Daley, interrogé par la chaîne de télévision américaine ABC.
              
Le bras droit du président Barack Obama a évoqué la détérioration des relations entre les deux pays depuis l'élimination du chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, lors d'un raid d'un commando américain au Pakistan le 2 mai.
              
Islamabad, estimant que ce raid constituait une violation de sa souveraineté territoriale, avait réagi en ordonnant le départ de conseillers militaires américains.
              
Citant de hauts responsables militaires américains qui ont requis l'anonymat, le New York Times a indiqué samedi soir que le montant total des suspensions et des annulations pourrait atteindre 800 millions de dollars, soit plus d'un tiers de l'aide militaire annuelle de Washington à son allié.
              
"Tant que nous ne serons pas sortis de ces difficultés, nous suspendrons une partie de l'argent que les contribuables américains se sont engagés à verser", a averti M. Daley.
             
 

Première publication : 10/07/2011

  • PAKISTAN

    Washington pourrait suspendre une partie de son aide militaire au Pakistan

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Un téléphone révèle des contacts entre Ben Laden et les services secrets pakistanais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)