Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : au coeur de raqqa, fief des jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : la Crimée à l’heure de la russification

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Miossec, poétique et sombre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Martin Schulz, Président du Parlement européen

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme, l'Europe impuissante ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la bataille pour la présidence de l'UMP

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Commission européenne : l'équipe Juncker passe son grand oral

En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Charles Blé Goudé accusé de "certains des pires crimes" devant la CPI

    En savoir plus

  • La trêve violée en Ukraine : des militaires et des civils tués

    En savoir plus

  • Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

    En savoir plus

  • Syrie : la coalition a bombardé un important complexe gazier tenu par l'EI

    En savoir plus

  • Sénatoriales : le FN a séduit quatre fois plus de grands électeurs que prévu

    En savoir plus

  • Plus de 3 000 migrants sont morts en Méditerranée depuis janvier

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes européens affluent en Irak pour combattre l’EI

    En savoir plus

Asie - pacifique

Washington suspend une partie de son aide militaire au Pakistan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/07/2011

Les États-Unis vont réduire provisoirement d'un tiers l'aide militaire qu'ils versent à Islamabad. Les relations entre les deux pays se sont détériorées depuis l'opération américaine au Pakistan qui a conduit à la mort de Ben Laden, le 1er mai.

AFP - Les Etats-Unis ont suspendu une partie de leur aide militaire au Pakistan, a annoncé dimanche le secrétaire général de la Maison Blanche, William Daley, confirmant une information du New York Times.
              
Islamabad "a pris des mesures qui nous ont amené à suspendre certaines aides que nous donnons à l'armée" pakistanaise, a déclaré M. Daley, interrogé par la chaîne de télévision américaine ABC.
              
Le bras droit du président Barack Obama a évoqué la détérioration des relations entre les deux pays depuis l'élimination du chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, lors d'un raid d'un commando américain au Pakistan le 2 mai.
              
Islamabad, estimant que ce raid constituait une violation de sa souveraineté territoriale, avait réagi en ordonnant le départ de conseillers militaires américains.
              
Citant de hauts responsables militaires américains qui ont requis l'anonymat, le New York Times a indiqué samedi soir que le montant total des suspensions et des annulations pourrait atteindre 800 millions de dollars, soit plus d'un tiers de l'aide militaire annuelle de Washington à son allié.
              
"Tant que nous ne serons pas sortis de ces difficultés, nous suspendrons une partie de l'argent que les contribuables américains se sont engagés à verser", a averti M. Daley.
             
 

Première publication : 10/07/2011

  • PAKISTAN

    Washington pourrait suspendre une partie de son aide militaire au Pakistan

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Un téléphone révèle des contacts entre Ben Laden et les services secrets pakistanais

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)